Séances

1. Étude de marché sur les diplômés – Réaliser un sondage maison auprès des diplômés

David Fisher, directeur, Services d’information, École Trinity College

En mars 2017, l’École Trinity College lançait un cycle quinquennal de collecte de renseignements détaillés sur ses diplômés. Cette séance fera état des enseignements tirés de cette expérience. Elle décrira les étapes de la réussite d’un sondage maison auprès des diplômés, dont les suivantes :

  1. Quelles questions poser
  2. Quelle technologie utiliser
  3. Comment maximiser la participation
  4. Qui doit s’impliquer dans le processus
  5. Comment intégrer les données dans le logiciel Raiser’s Edge
  6. Comment utiliser les données pour appuyer les programmes et services philanthropiques
  7. Combien ça peut coûter

Les participants apprendront :

  1. comment réaliser un sondage auprès de diplômés;
  2. comment rédiger de bonnes questions de sondage;
  3. quelles suites donner au sondage.

Haut de Page


Combler l’écart entre les relations avec les diplômés et la campagne annuelle : une étude de cas

Sarah B. MacDonald, directrice de la campagne annuelle, et Emily LeBlanc, agente de relations avec les diplômés, Université Saint Mary’s

Imaginez un campus où il n’y aurait pas de « silos » entre les différents services et groupes. C’est à cette tâche que travaillent depuis deux ans les équipes de la campagne annuelle et des relations avec les diplômés de l’Université Saint Mary’s. En compagnie d’Emily LeBlanc, agente de relations avec les diplômés, et de Sarah MacDonald, directrice de la campagne annuelle, découvrez les succès et les difficultés de cette démarche. Les présentatrices aborderont leur expérience de travail en collaboration dans l’environnement hiérarchisé de l’éducation supérieure. Elles expliqueront les politiques et pratiques fructueuses qui ont jalonné leur expérience et suggéreront aux participants des façons de les mettre en œuvre dans leurs services dès maintenant.

Les participants :

  1. apprendront comment deux équipes qui jouent un rôle essentiel peuvent travailler ensemble sur une base régulière à l’atteinte des objectifs de leurs services respectifs;
  2. découvriront un cadre fondé sur l’expérience pour la collaboration entre les équipes d’avancement institutionnel;
  3. découvriront, lors des conversations suscitées par la séance, comment les équipes et les membres d’équipe peuvent travailler ensemble en dépit d’un cadre institutionnel rigide.

Haut de Page


De vieux tacot déglingué à Rolls rutilante : comment inventer une cure de Jouvence permanente pour conseil d’administration, raviver la voix des diplômés et dynamiser le bénévolat chez les diplômés âgés

Guy Larocque, , Vice-président associé, relations avec les diplômés University de Saskatchewan; et Alyson Gampel, Directrice associée, Programmes pour les diplômés, Division de l’avancement, Université York

Depuis deux ans, l’Association des diplômés de l’Université York, qui était jusque-là constituée en société distincte, a été intégrée à l’Université. Afin d’intensifier l’engagement des diplômés et de faire en sorte que leur voix ait une portée plus grande au sein de l’administration universitaire, elle est désormais dirigée par un comité consultatif du recteur. Les participants présents à cette séance découvriront les facteurs qui ont mené à cette mutation structurelle, les intervenants qu’il a été essentiel de rallier tout au long de la démarche et les mesures qui ont été prises pour réaliser la transition. Nous aborderons également les résultats, incluant le processus de renouvellement continu du conseil d’administration qui en a découlé.

Les participants :

  1. prendront connaissance des inconvénients et avantages d’un conseil d’administration versus un conseil consultatif pour l’association des diplômés;
  2. découvriront un processus de schématisation permettant de passer d’un conseil d’administration à un conseil consultatif.

Haut de Page


Mesurer l’engagement des diplômés

Colleen Bangs, directrice, partenariats avec les diplômés, Université de Calgary, et Kevin MacDonell, , directeur associé, données sur l’avancement et analyse, Université Dalhousie

C’est en assurant le suivi de l’engagement des diplômés que les professionnels de ce secteur démontrent l’utilité et l’impact de leur travail. Cependant, créer un modèle n’est que la première étape. Il est essentiel de savoir clairement ce que nous mesurons – et à quelles fins – et de mettre en place des processus pour effectuer la saisie des données et les analyser par la suite.

Abordant le sujet du point de vue de deux universités qui ont élaboré et utilisé un modèle de mesure, cette séance examinera comment améliorer les résultats et être utile à la mission de l’organisation en effectuant la mesure et le suivi des comportements individuels des diplômés. Lors de cette séance, les participants apprendront comment passer d’une vision pour la mesure de l’engagement véritable des diplômés à un modèle fonctionnel qui non seulement mesure, mais nous informe sur notre façon de travailler et nous fait progresser.

Les participants :

  1. exploreront les méthodes de notation et les voies de mise en œuvre, de l’évolution d’une bonne idée à sa traduction en rouage faisant partie intégrante du travail d’engagement et de développement des diplômés;
  2. identifieront et examineront les obstacles qui peuvent se poser après la mise en place d’un modèle de mesure de l’engagement des diplômés.

 

Haut de Page


Communications à petit budget

Cynthia Breen, agente de communications principale, Initiatives numériques, et Jude Doble, directrice associée, Communications, Université de Waterloo

Cette séance présentera des exemples de projets de communications qui exigent peu de temps, sont d’un bon rapport coût-efficacité et assurent un rendement élevé. Les présentatrices parleront des points positifs et moins positifs des projets de communications en avancement mis en œuvre à l’Université de Waterloo, des projets réalisés avec un budget très limité et élaborés à partir d’idées originales et amusantes.

La séance présentera les points à retenir, les leçons apprises et des exemples des échanges et interactions que chaque projet a suscités avec les diplômés et les donateurs. Ces exemples incluent les vidéos sur notre centre d’appel, les heures de jumelage des dons lors de la journée Mardi Je donne et les 12 journées de bienveillance.

Lors de cette séance, les participants :

  1. apprendront des idées de communications simples, rapides et à faible coût pour susciter la participation des diplômés et des donateurs;
  2. apprendront diverses façons de mesurer l’impact des communications à des fins d’avancement institutionnel;
  3. apprendront les uns des autres lors d’une séance de partage des leçons apprises par les membres du groupe et repartiront avec des idées à mettre en œuvre sur leurs lieux de travail.

Haut de Page


De tour d’ivoire à place publique numérique : une démarche de mobilisation de nos communautés

Anju Visen-Singh, directrice principale, Marketing, Université de Calgary

Découvrez comment l’équipe du marketing de l’Université de Calgary a créé une campagne numérique axée sur le contenu qui a suscité l’adhésion et l’intégration sur le campus, a créé des champions et a abattu les murs entre la recherche effectuée à l’Université et les communautés de l’établissement.

Les participants :

  1. découvriront les résultats de l’initiative de l’Université de Calgary visant à sensibiliser ses publics à l’impact de ses recherches;
  2. auront un aperçu des étapes à suivre pour élaborer et réaliser une campagne numérique globale et en assurer le suivi.

Haut de Page


Raconter votre histoire à un plus vaste public : L’expérience de l’Université de l’Alberta en journalisme de marque

Jacqui Tam, vice-rectrice, relations universitaires, et Michel Proulx, directeur des nouvelles et des relations médias, Université de l’Alberta

L’une des plus importantes universités canadiennes a lancé un site Web indépendant de journalisme de marque (distinct de ualberta.ca), ce qui a suscité de nombreuses questions : qui, quoi, où, quand et pourquoi? Nous aborderons la stratégie, la mise en œuvre et les enseignements tirés de cette démarche visant à transformer la manière de communiquer au monde l’histoire de notre établissement.

Les participants :

  1. comprendront mieux le journalisme de marque et le rôle qu’il peut jouer dans la communication des principaux messages de l’établissement et le développement de sa notoriété;
  2. apprendront à susciter l’adhésion et à renforcer les capacités de tout le campus en utilisant les techniques du journalisme de marque;
  3. apprendront que le récit est l’argumentaire : la relation entre le journalisme de marque et les relations médias.

Haut de Page


Automatisation de la fidélisation des nouveaux donateurs : Utiliser des outils de marketing pour renforcer l’engagement

Shelly Steenhorst-Baker, directrice principale, avancement, Institut Périmètre

L’automatisation du marketing est une branche de la technologie qui permet aux organisations de rationaliser, automatiser et mesurer les tâches et flux de travail liés au marketing afin d’accroître l’efficience opérationnelle et d’accélérer la croissance des revenus. Cette séance vous aidera à mieux comprendre comment ces outils peuvent être appliqués dans le contexte de la collecte de fonds. La présentatrice expliquera comment l’Institut Périmètre a commencé à utiliser la « mise en couveuse » pour faire monter les nouveaux donateurs en maturité et renforcer leur engagement, accroître leur rétention et approfondir leur engagement envers l’organisation.

Shelly Steenhorst-Baker expliquera comment déterminer à quel groupe l’automatisation convient le mieux et discutera des techniques d’automatisation (même si vous ne disposez pas de la technologie spécialisée). Vous repartirez avec un plan pour faire passer la fidélisation de vos donateurs annuels au niveau supérieur tout en réduisant réellement le temps de travail consacré à ce groupe.

Les participants :

  1. se familiariseront avec les outils d’automatisation du marketing mis à leur disposition et la manière de les exploiter pour la collecte de fonds;
  2. apprendront comment créer un plan de fidélisation des primo-donateurs pour la première année de leur don;
  3. détermineront des façons de maximiser l’engagement des donateurs annuels tout en réduisant le temps qui leur est consacré.

Haut de Page


Fidélisation axée sur le donateur

Shannon Wilmot, spécialiste en communications et stratégie, Développement, Université Carleton

Les approches efficaces en matière de fidélisation des donateurs misent de plus en plus sur la personnalisation et sont mises en œuvre par divers services et unités sur les campus. Cette séance expliquera comment l’Université Carleton a élaboré ses programmes de fidélisation personnalisés et examinera les pratiques exemplaires dans le domaine. Les sujets abordés incluent : plans de fidélisation personnalisés, rapports d’incidence, utilisation du multimédia et comment travailler en collaboration avec vos collègues de l’université. Vous découvrirez également le Stewardship Web, écosystème novateur et outil de formation qui met l’engagement des donateurs au cœur du travail de chacun.

Les participants :

  1. obtiendront des idées sur la façon de démontrer l’incidence des dons à leurs principaux donateurs;
  2. apprendront à reconnaître les points susceptibles d’être améliorés en matière d’engagement des donateurs;
  3. seront encouragés à renforcer la collaboration non seulement entre les services d’avancement institutionnel, mais aussi avec tous les partenaires du campus.

Haut de Page


Proactives et personnalisées : Stratégies de fidélisation axées sur vos principaux donateurs

Susan Wright, directrice, gestion des dons et relations avec les donateurs, Université McMaster

L’efficacité en matière de fidélisation des donateurs, c’est l’affaire de tout un village... il faut aussi du temps, de la patience et des ressources. Mais qu’en est-il si vous manquez de toutes ces choses? Susan Wright vous suggérera quelques bonnes idées pour fidéliser vos plus généreux donateurs de façon proactive, efficace et hautement personnalisée.

Cette séance :

  1. définira des approches proactives en matière de fidélisation;
  2. présentera dix conseils pratiques pour créer des plans de fidélisation sur mesure;
  3. passera en revue les objectifs à long terme de la fidélisation.

 

Haut de Page


Bourses de la Fondation W. Garfield Weston au Collège Loyalist

Jeremy Braithwaite, chef de projet, programme de bourses de la Fondation W. Garfield Weston, et Dianne Spencer, directrice générale, avancement collégial et relations extérieures, Collège Loyalist

Les bourses de la Fondation W. Garfield Weston ont été instaurées au Collège Loyalist en 2013 comme projet pilote de trois ans. Elles représentent une forme unique de soutien offert aux étudiants inscrits aux programmes de métiers spécialisés et de technologies/d’apprentissage. Depuis, la Fondation a soutenu au moins 150 boursiers Weston et versé 1,3 million $ pour soutenir des programmes de sensibilisation sur les possibilités de carrière offertes par les métiers spécialisés.

L’instauration de ce programme a été suivie d’effets positifs sur le recrutement d’étudiants, le maintien aux études et les taux d’achèvement des programmes. Ces bourses ont pour objectif de faire naître et de nourrir la passion des étudiants pour les métiers spécialisés et les technologies et de favoriser le mentorat et l’engagement communautaire, la compétence scolaire et le soutien financier. Nous sommes impatients de présenter ce partenariat unique qui peut servir de modèle pour des programmes similaires dans d’autres collèges.

Cette séance :

  1. donnera un aperçu du programme de la Fondation W. Garfield Weston qui, depuis son instauration en 2013 à titre de projet pilote, a pris de l’ampleur et offrira du soutien financier aux étudiants jusqu’en 2020;
  2. examinera le développement du partenariat avec la Fondation, développement qui a suscité de nouvelles demandes et davantage de soutien financier.

 

Haut de Page


Conseils, outils et histoires : Petite équipe. Grand collecte de fonds.

Nancy Handrigan, directrice générale, philanthropie, et directrice de la campagne, Université Acadia

Découvrez comment une petite équipe s’est attaquée à d’ambitieuses cibles de collecte de fonds tout en établissant et renforçant ses relations. Avec un personnel et un budget réduits au strict minimum, l’Université Acadia a réussi deux fois en quatre ans à dépasser son propre record annuel de collecte de fonds, tout en préparant le terrain pour sa prochaine grande campagne de financement.

Venez faire le plein de conseils, d’astuces et d’outils à appliquer à vos efforts de collecte de fonds et apprendre comment sortir des lapins d’un chapeau. La présentatrice espère que vous lui ferez, vous aussi, des suggestions – arrivez avec des idées à partager! Cette séance est principalement axée sur les petits services d’avancement institutionnel.

Les participants :

  1. découvriront des stratégies pour optimiser les efforts en matière de développement avec des moyens restreints (personnel et budget);
  2. apprendront à être créatifs et découvriront l’importance de faire preuve de souplesse;
  3. entendront des récits dont ils pourront s’inspirer pour personnaliser leurs stratégies de fidélisation des donateurs.

Haut de Page


Le partenariat entre le secteur de l’avancement et le secteur académique : Les clés du succès dans les domaines des dons majeurs et des campagnes

Andrea Morris, vice-rectrice associée (Campagne de financement et dons principaux), Université de Calgary

Dans le secteur de l’éducation postsecondaire au Canada, les objectifs des campagnes de financement et des campagnes annuelles sont à la hausse. Pour atteindre ces objectifs, les dirigeants de l’avancement institutionnel et du secteur académique doivent travailler en étroit partenariat pour planifier, mettre en œuvre et évaluer les stratégies et programmes de collecte de fonds. Ce partenariat peut toutefois s’accompagner de multiples défis.

Cette séance :

  1. abordera les écueils les plus courants qui nuisent au travail en collaboration avec les dirigeants académiques dans le domaine des dons majeurs;
  2. clarifiera les responsabilités du personnel du secteur académique et du secteur de l’avancement afin de mettre en place les conditions gagnantes.

 

Haut de Page


Fidéliser vos employés : L’engagement des employés est essentiel pour assurer la réussite d’un service

Stephanie Corrigan, directrice des acquisitions, Bureau du développement, et Kristy Rousseau, CFRE, directrice du développement, Université Laurentienne

La création d’une culture de la philanthropie est un sujet de discussion récurrent dans les services d’avancement institutionnel, mais vous êtes-vous demandé dans quelle mesure il est important de veiller à ce que vos employés demeurent mobilisés, travaillent en équipe, se sentent appréciés et surtout aient du plaisir et aiment ce qu’ils font? La réponse est indissociable de votre réussite.

Cette séance expliquera à quel point le succès des services d’avancement institutionnel dépend de l’embauche des bonnes personnes, de l’instauration de substantielles mesures d’accueil et d’intégration et d’une priorité constante donnée à l’engagement des employés et à la gestion des personnes.

Les participants découvriront l’importance :

  1. d’embaucher les bonnes personnes et de renforcer la résilience;
  2. d’instaurer la confiance et de demeurer transparent;
  3. de susciter l’engagement des employés, de les reconnaître et de les récompenser.

 

Haut de Page


Campagnes d’acquisition intégrées : Difficultés et réussites

Laura Clark, directrice, campagne annuelle, et Emma Nguyen, directrice, marketing numérique et communications, Université de Toronto

Chaque année, l’attrition nous fait perdre 20 p. cent de nos revenus et de nos donateurs annuels. Pour remédier à ce problème, l’Université de Toronto a chargé Laura Clark et Emma Nguyen d’élaborer la première campagne d’acquisition stratégique pleinement intégrée de l’établissement. Les présentatrices expliqueront que, pour cette campagne qui en est maintenant à sa deuxième année, on a utilisé le marketing social et d’autres outils pour définir le public cible. Elles aborderont les solutions de communications innovantes auxquelles elles ont eu recours, dont le publipostage direct, le courriel, les phonatons et les annonces sur Google, dans les médias sociaux et dans le magazine des diplômés. Et surtout, elles présenteront les résultats, difficultés et réussites qui ont jalonné la démarche, ainsi que leurs plans pour la poursuite de la campagne.

Les participants :

  1. comprendront le processus et l’élaboration d’une campagne d’acquisition réalisée pour une université;
  2. se familiariseront avec les divers modes de communication intégrés;
  3. comprendront mieux les difficultés et les réussites associées à une campagne d’acquisition.

Haut de Page


Où dans le monde se trouvent les fiers diplômés de l’UNB? Comment une caricature créative a aidé l’UNB à repérer et mobiliser ses diplômés partout dans le monde.

Natasha Rego coordonnatrice des nouveaux diplômés, et Jenna Kennedy, agente d’avancement des diplômés – engagement stratégique, Université du Nouveau-Brunswick

Maintenir les liens avec les diplômés après qu’ils ont quitté le campus peut constituer une difficulté majeure. Et c’est particulièrement le cas dans les premières années qui suivent l’obtention de leur diplôme, une période où ils ne cessent de déménager et de changer d’adresse. Dans le cadre d’une campagne de marketing numérique, le bureau des diplômés de l’UNB a créé un amusant personnage sous forme de caricature qu’il a baptisé Freddy John. Ce dernier a entrepris un périple autour du monde dans le but de trouver et de mobiliser les diplômés « manquants ». Il a « voyagé » partout dans le monde pendant 10 mois, prenant contact avec les diplômés de l’Université via une série de communications numériques et recueillant les coordonnées mises à jour de plus de 6000 diplômés dans plus de 90 pays.

Cette séance abordera les points suivants :

  1. Pour commencer : Comment encourager les diplômés à mettre à jour leurs coordonnées et maintenir leur engagement une fois le contact établi;
  2. Pour transmettre le message : élaborer un plan de marketing numérique exhaustif pour entrer en contact avec les diplômés partout dans le monde;
  3. Et ensuite? Utiliser l’analytique des campagnes pour renforcer l’engagement continu des diplômés et les communications avec eux.

 

Haut de Page


Le Student to Alumni GRADitude Program : D’événement isolé à programme exhaustif

Alyson Gampel, directrice associée, programmes à l’intention des diplômés

Le projet pilote d’expansion de l’activité « GRADitude » de l’Université York, dont l’objectif était de transformer cette célébration festive ponctuelle en un programme complet, est terminé. Au départ, GRADitude était un « événement annuel donnant à l’Université et à ses principaux diplômés contributeurs l’occasion de reconnaître les athlètes les plus performants, les chercheurs-boursiers et les contributeurs à la vie étudiante parmi les étudiants finissants et de 2e année ou plus, d’établir des contacts avec eux et de les inspirer ». Dorénavant, le programme élargi (Student to Alumni GRADitude Program) aide à préparer les étudiants finissants à faire face au marché du travail qui les attend à la fin de leurs études et à lancer leur carrière en les mettant en contact avec des diplômés qui les guident dans leurs démarches. Ce programme est bénéfique pour l’engagement tant des étudiants que des nouveaux diplômés.

Les participants :

  1. comprendront les objectifs de la mobilisation des nouveaux diplômés en devenir;
  2. apprendront comment l’Université York s’est appuyée sur le succès d’un événement pour créer un programme exhaustif qui atteint des objectifs multiples;
  3. repartiront avec des idées dont leurs établissements pourront tirer profit et seront au courant des difficultés stratégiques et techniques auxquelles York a dû faire face.

 

Haut de Page


#UWaterloo60 : Célébrer un anniversaire marquant un jalon important avec les membres de votre campus et de votre communauté

Kelly McManus, directrice principale, relations communautaires et événements, Université de Waterloo

Célébrer un anniversaire marquant un jalon important est un moment de fierté et d’engagement – et tous les membres de votre campus et de votre communauté ont un rôle à jouer à cette occasion. Venez apprendre comment faire en sorte que tout le monde puisse célébrer (autrement dit : s’amuser tout en négociant les aspects politiques), organiser des événements spéciaux et tirer profit de ceux qui existent (autrement dit : gérer le budget, la charge de travail et les attentes) et élaborer une stratégie de communication cohérente et créative (autrement dit : maintenir l’enthousiasme des gens pendant 365 jours). Découvrez toutes les étapes de l’expérience de l’Université de Waterloo : de la conférence communautaire d’ouverture prononcée par Edward Snowden au gala du recteur en clôture, et toutes les activités qui ont jalonné l’année entre ces deux événements.

Les participants :

  1. apprendront comment planifier et réaliser avec créativité une célébration à fort impact pour marquer un anniversaire ou un jalon important de l’histoire de leur établissement;
  2. apprendront à élaborer et à mettre en œuvre une stratégie exhaustive de communications marketing intégrée en vue d’une célébration marquant un anniversaire ou un jalon important;
  3. détermineront des façons de faire participer divers publics et intervenants, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur de leur établissement.

Haut de Page


De l’importance des mesures : L’expérience de l’Université Queen's

Leigh Kalin, directrice générale, développement et campagne, et Tim Wowk, directeur associé, recherche de donateurs potentiels et groupe de gestion, Université Queen’s

Instaurer un programme de collecte de fonds axé sur les mesures dans une organisation sans but lucratif est une tâche qui exige des nerfs d’acier. Les défis opérationnels, structurels et culturels peuvent faire échouer les meilleures intentions et les meilleures technologies. Dans le milieu postsecondaire, où la décentralisation, les silos et les rapports hiérarchiques officieux sont la nouvelle norme, instaurer un programme axé sur les mesures pose des défis particulièrement criants. Comment faire réaliser l’importance des mesures dans ce type d’environnement?

Cette présentation examinera l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme de collecte de fonds axé sur les mesures à l’Université Queen’s. Couvrant le travail réalisé sur plusieurs années, la présentation donnera un aperçu approfondi et réaliste des défis, des stratégies et des résultats initiaux de ce programme.

Cette séance :

  • examinera les défis liés à la mise en œuvre d’un programme à grande échelle de collecte de fonds axé sur les mesures dans un établissement postsecondaire décentralisé;
  • définira les stratégies pour surmonter les obstacles et établir des mesures pertinentes en collecte de fonds;
  • présentera les premiers succès en matière de mesures et d’établissement des objectifs.

Haut de Page


Leçons de développement stratégique des communautés : Le centenaire de l’association des diplômés (alumni UBC) propulse l’engagement vers de nouveaux sommets

Steve Kennedy, directeur du marketing et des communications, Université de la Colombie-Britannique

De mai 2017 à mai 2018, alumni UBC a célébré son 100e anniversaire en tant qu’association représentant les plus de 325 000 diplômés de l’Université de la Colombie-Britannique disséminés dans plus de 140 pays. Comme ces célébrations venaient immédiatement à la suite de celles du 100e anniversaire de l’établissement en 2015-2016, créer des messages distinctifs a été l’un des défis à relever. La question de savoir si alumni UBC devait célébrer cet anniversaire s’est également posée. Finalement, une initiative a été lancée avec, entre autres objectifs, de susciter 100 000 prises de contact des diplômés durant l’année.

Lors de cette séance les participants découvriront différents éléments (recherche, stratégie, programmation, résultats et leçons clés pour renforcer l’engagement) qui peuvent être utiles en tout temps, même en dehors des années marquant un anniversaire.

Les participants :

  • apprendront comment les commentaires des intervenants internes et les pistes de recherche découlant des groupes de discussion réunissant des diplômés ont aidé à articuler la stratégie, et aussi comment la stratégie a été conçue pour inclure des initiatives visant l’engagement des diplômés;
  • découvriront la valeur d’une proposition qui suscite l’émotion et de concepts créatifs et convaincants pour créer une communauté et renforcer l’engagement;
  • apprendront que les résultats auront des retombées positives qui perdureront bien après l’année du centenaire d’alumni UBC.

Haut de Page


Étude de marche 201 : Transformer l’information en renseignement

Cynthia Strawson, directrice du marketing - avancement, et Robert Moyles, directeur général, communications stratégiques - avancement, Université de l’Alberta

De base ou de référence? Pomme ou orange? L’étude de marché prend plusieurs formes, mais il existe des règles empiriques simples qui vous aideront à concevoir l’approche de recherche qui convient à votre programme. Découvrez comment recueillir des éléments probants et les utiliser dans vos efforts d’« optimisation » en adaptant vos stratégies de marketing et de communications à vos donateurs et à vos diplômés. Établissez des paramètres de marketing et communications cohérents et significatifs, identifiez les mesures de base et formulez des buts précis. C’est seulement alors que vous pourrez vraiment dire si vos efforts de marketing et communications fonctionnent. (Alerte au divulgâcheur : C’est aussi une façon de savoir ce qui ne fonctionne pas!)

Les participants :

  • se familiariseront avec les principes de l’étude de marché;
  • apprendront comment établir des paramètres marketing et communications cohérents et significatifs;
  • apprendront à suivre et partager l’information pour aider leur équipe de direction à prendre des décisions.

Haut de Page


Pour améliorer l’engagement des diplômés, il faut avoir les bons outils

Cynthia Strawson, directrice du marketing - avancement, et Gregory Latham, directeur de l’engagement des diplômés, Université de l’Alberta

Mobiliser les diplômés afin de renforcer l’affinité est la clé d’une campagne d’avancement institutionnel réussie. Définir clairement les moyens à prendre pour créer cette affinité au sein d’une population vaste et diversifiée de diplômés peut paraître insurmontable. Apprenez comment l’Université de l’Alberta a élaboré une nouvelle approche en matière d’engagement des diplômés à l’aide d’un simple indice comportemental, ce qui lui a permis d’élaborer des programmes qui approfondissent les relations avec ses diplômés.

Les participants :

  • se familiariseront avec les éléments qui contribuent à l’affinité des diplômés envers leurs établissements;
  • apprendront à définir des segments de leurs publics basés sur l’étape de la vie et l’affinité;
  • apprendront comment appliquer les éléments « étape de la vie » et « affinité » à leurs programmes actuels et futurs destinés aux diplômés.

Haut de Page


La force des mots

Oonagh Proudfoot, agente principale des relations avec les diplômés, Université Acadia, et Tom Meadus, directeur de l’avancement institutionnel, Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

Le monde de l’avancement institutionnel implique du travail et des conversations avec une grande variété de personnes : jeunes et vieilles, instruites et non instruites, sages et folles, riches et pauvres, de toutes les races et confessions religieuses, avec leurs propres expériences, attitudes et opinions. Peu importe le jour, vous ignorez à qui vous serez amené à parler et de quelle manière on s’adressera à vous.

Cette séance ouverte aux échanges se veut une discussion franche sur les mots et les actions qui, trop souvent, remplissent notre vie professionnelle quotidienne. Nous espérons offrir un forum ouvert et sécuritaire où nos collègues participants pourront découvrir et partager des expériences vécues, un forum où nous discuterons moins du « quoi » que du « et maintenant… ». Il est important de partager des exemples afin de susciter une prise de conscience et une connaissance des niveaux de tolérance.

Haut de Page


Sont-ils vraiment si intéressés? Comment utiliser un score d’affinité pour constituer votre bassin de donateurs

Marie Perron, doyenne adjointe, avancement, Faculté des sciences de l'agriculture, de la vie et de l'environnement, et Cynthia Strawson, directrice, marketing en avancement institutionnel, Université de l’Alberta

Le comportement passé des diplômés est un indicateur clé de leur comportement futur. Connaître ce comportement passé – et savoir à quel point les diplômés apprécient leur alma mater – peut représenter une mine d’or pour ceux qui doivent constituer une liste de donateurs potentiels, en particulier lorsque le comportement passé est pris en compte avec la capacité du donateur. Découvrez comment une université canadienne a établi un score d’affinité que les collecteurs de fonds peuvent utiliser pour identifier les donateurs potentiels, approfondir les relations avec eux et élargir leur bassin de donateurs.

Les participants :

  • comprendront la différence entre notation et score d’affinité;
  • comprendront mieux les caractéristiques de l’affinité d’un donateur potentiel.

Haut de Page


L’évolution du paysage médiatique : ce qu’elle signifie pour vous et votre organisation

Eric Collard, associé directeur, Ottawa Media Group, et Patrick Charrette, directeur des communications institutionnelles, Université d’Ottawa

Il y a eu depuis dix ans des changements majeurs dans le mode de fonctionnement des médias traditionnels (pensez au quotidien La Presse et à R.-C.), ce qui a radicalement modifié le cycle des nouvelles. Il pourrait être avantageux pour votre organisation de se renseigner sur les changements intervenus et sur leur incidence sur la façon dont les médias utilisent leurs ressources au quotidien.

Dans cette séance, Eric Collard et Patrick Charette parleront des principaux moteurs de ces changements et présenteront ensuite des études de cas traitant spécifiquement de la façon dont les organisations du secteur de l’éducation supérieure peuvent s’adapter à ce nouveau paysage et en tirer profit.

Cette séance :

  • explorera les possibilités et défis actuels spécifiques aux médias traditionnels;
  • abordera ce que les médias recherchent maintenant comme idées d’articles;
  • présentera des conseils pratiques pour aborder les médias en ligne.

Haut de Page


Encouragement à « jouer dans le bac à sable » (en sortant des sentiers battus) : Créer une culture des diplômés à la grandeur du campus

Natalie Cook Zywicki, directrice générale associée, et Fred Lee, directeur, engagement des diplômés, Université de la Colombie-Britannique

Même si leurs modèles d’engagement des diplômés sont différents, les facultés et les établissements ont nettement avantage à travailler en collaboration. Venez entendre comment l’Université de la Colombie-Britannique a organisé son programme destiné aux diplômés de manière à maximiser la collaboration et l’innovation et à encourager les partenariats stratégiques à la grandeur du campus.

Cette séance est idéale pour les professionnels des relations avec les diplômés qui souhaitent approfondir leurs relations au sein de leur établissement, assurer le succès de leurs programmes destinés aux diplômés et accroître la participation à ces programmes.

Les participants apprendront :

  • comment faire plus avec moins;
  • comment renforcer la capacité des programmes destinés aux diplômés;
  • comment approfondir les relations avec les principaux intervenants : doyens, directeurs, haute direction universitaire.

Haut de Page


Mobiliser les nouveaux diplômés – Grands succès et échecs retentissants dans les efforts de prise de contact avec les récents diplômés du Collège communautaire de Nouveau-Brunswick

Shawn Amos, coordonnateur des relations avec les diplômés, Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (NBCC)

Ce n’est un secret pour personne : mobiliser les récents diplômés est crucial pour le succès à long terme. L’association des diplômés du NBCC, qui existe seulement depuis 2013, réunit principalement des récents diplômés. Concentrer les efforts sur la mobilisation de ces diplômés a mené à quelques très intéressantes réussites et à de surprenants échecs.

Les participants :

  • comprendront le défi qui consiste à établir des liens avec une population de diplômés très jeunes et pourquoi il est crucial de relever ce défi;
  • examineront des idées simples qui ont bien fonctionné et aidé le NBCC à maintenir le contact;
  • tireront des enseignements de nos erreurs lors d’une discussion sur nos tentatives infructueuses pour mobiliser nos diplômés.

Haut de Page


Faire travailler ensemble vos données numériques

Shane Riczu, responsable de la planification numérique, Université de l’Alberta

En marketing, peu de questions sont aussi irritantes que : « Comment va notre site Web? » Nous savons que compter le nombre de pages vues et le temps passé sur chaque page est souvent insuffisant pour avoir une image complète de la situation. Basée sur le marketing événementiel, cette séance détaille les étapes qui vous permettront de trouver des réponses utiles sur la performance de votre site Web à l’aide d’outils gratuits facilement accessibles à tous : définition d’un objectif clair, configuration des événements déclencheurs dans Google Analytics, utilisation des balises UTM pour connaître l’origine des consultations sur votre site et combinaison des données en rapports utilisables à l’aide de Google Sheets. Un certain assemblage est requis, mais nous fournirons le mode d’emploi.

Les participants :

  • comprendront les étapes de la création d’un rapport qui met en lien l’activité de marketing et les objectifs du site Web;
  • découvriront quels sont les outils gratuits qu’ils peuvent utiliser pour réunir toutes les pièces;
  • définiront un objectif clair pour leur propre site Web et décriront les étapes requises pour en assurer le suivi.

Haut de Page


La fin des tendances : s’adapter à une nouvelle ère d’incertitudes

Sue Cunningham, présidente-directrice générale, Council for Advancement and Support of Education

Des bouleversements politiques aux troubles sur les campus, celles et ceux qui travaillent à l’avancement de l’éducation sont confrontés à un nouveau scénario : le recrutement des étudiants, la mobilisation des diplômés et des principaux intervenants, et les collectes de fonds privés en des temps de plus en plus incertains et instables. Sue Cunningham, présidente-directrice générale du CASE, situera cette nouvelle réalité en contexte et discutera de ses conséquences pour votre travail : Révélation intéressante : c’est dans l’incertitude que se présentent les occasions, pour celles et ceux qui sont prêts à les saisir.

Haut de Page


Des événements remplis de sens et reposants sur des objectifs concrets

Lynne Wester

Que vous soyez membre d’une grande organisation ou d’une petite équipe, cette expérience d’apprentissage pratique vous procurera de précieux renseignements. Nous examinerons le contexte changeant des besoins de nos participants et discuterons de façons de concevoir des événements leur procurant des expériences mémorables qui communiquent la mission de votre organisation, et plus encore.

Au fur et à mesure que nos organisations évoluent, nos événements devraient faire de même. Toutefois, nous sommes souvent figés dans le temps (p. ex. un souper « banquet »). Libérez vos événements du passé grâce à des méthodes innovatrices et découvrez des expériences formidables qui auront un impact sur les participants les plus indifférents.

Haut de Page


Les remerciements créatifs et l’adoption d’une attitude de gratitude comme façons de stimuler les campagnes de financement

Lynne Wester

La plupart des organismes sans but lucratif perdent énormément de donateurs. Ils les acquièrent, mais ne les retiennent pas. En moyenne, les organismes perdent 8 donateurs sur 10 après le premier don. Bien que les donateurs souhaitent changer le monde grâce à leurs dons, la plupart en veulent aussi un peu plus. Ce n’est pas tangible, mais c’est important. Et si vous ne le faites pas, d’autres le feront.

On ne saurait surestimer l’importance que procurent des remerciements sincères et réfléchis pour la reconnaissance sociale et le renforcement identitaire. Comment et à quel moment vous remerciez vos donateurs peut absolument faire la différence entre le succès et l’échec de votre programme de collecte de fonds.

Haut de Page


La découverte des dons majeurs : la mobilisation des donateurs dans la création d’idées pour des répercussions sociales optimales

Stephen A. Harding, vice-président adjoint, Bureau du développement, Université Dalhousie

Les grandes idées qui exigent des investissements importants commencent nécessairement par la participation anticipée de donateurs potentiels. Les donateurs cherchent de plus en plus à appuyer des idées qui ont des répercussions marquantes. Les dotations jouent un rôle, mais plusieurs donateurs souhaitent nous aider à atteindre des résultats sociaux à court terme. Cette présentation examinera les stratégies qui permettent de mobiliser les donateurs rapidement, grâce à un processus de découverte qui permettra d’alimenter la filière des dons majeurs. Des exemples de quelques succès récents dans les provinces de l’Atlantique qui produisent des répercussions sociales seront aussi présentés.

Les participants à cette séance :

  1. Apprendront comment mobiliser les donateurs dans un processus de découverte visant à révéler un intérêt pour des idées qui ont un impact.
  2. Découvriront des techniques permettant d’augmenter le nombre de nouveaux donateurs dans la phase de découverte de votre filière des dons majeurs.
  3. Examineront des exemples d’études de cas qui mettent en valeur la formulation avec les donateurs de projets de grande envergure qui ont des répercussions sociales importantes.

Haut de Page


Mobiliser la génération millénaire :  le point de vue d’une bébé-boumeuse

MJ MacLellan, directrice, Bureau des diplômés, Université St. Francis Xavier

Avec près de 50 % des diplômés issus de la génération millénaire depuis l’an 2000, les stratégies de mobilisation de cette génération sont d’une importance cruciale. Que faire pour renforcer ces relations et faire une différence?  Comment une directrice du bureau des diplômés de plus de 50 ans peut-elle parvenir à créer de tels liens? Tout est une question d’utilisation optimale de nos forces et de nos faiblesses.

Les participants à cette séance :

  1. Identifieront des moyens de rester engagés et à jour en matière de langage utilisé par une nouvelle génération.
  2. Apprendront à reconnaître leurs forces personnelles et celles des membres de leur équipe.
  3. Apprendront comment l’encouragement de la collaboration et du partage entre les membres du personnel permet de combler les fractures en matière de communication.

Haut de Page


Privilégier la collaboration plutôt que la compétition : Étude de cas sur une campagne collaborative

Andrea McManus, partenaire, ViTrēo Group, et Cheryl Hamelin, directrice générale de la campagne Resolve

La collecte de fonds collaborative gagne en popularité, et les possibilités d’atteindre de nouveaux sommets grâce à des partenariats sont réelles. Lors de cette séance, Andrea McManus et Cheryl Hamelin présenteront les stratégies, résultats, défis et réussites de la campagne Resolve – un partenariat entre neuf agences de services sociaux respectées de Calgary qui ont joint leurs efforts à ceux du gouvernement dans le but de créer des logements locatifs abordables, avec mesures de soutien, pour jusqu’à 3000 citoyens vulnérables et sans abri de Calgary.

Lors de cette séance, les participants :

  • apprendront comment appliquer les approches et solutions pratiques du modèle de la campagne Resolve pour instaurer la collaboration dans des environnements intra- et inter-institutionnels;
  • comprendront comment élargir le service après-don traditionnel et réaliser du travail de sollicitation de dons majeurs au nom de multiples partenaires d’une manière qui est à la fois axée sur le donateur et équitable pour les collaborateurs;
  • apprendront à anticiper et à se préparer aux nouvelles complexités liées au travail en collaboration.

Haut de Page


Tirez-vous le maximum de vos partenariats d’affinité avec les diplômés?

Modérateur :Robb Volpato, Groupes Marketing centralisé, Gestion des partenariats et ventes, MBNA

Panélistes : Alyson Gampel, directrice associée, Programmes à l’intention des diplômés, Division de l’avancement institutionnel, Université York

Tom Meadus, directeur de l’avancement institutionnel, Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

Tim Ambrose, coordonnateur, liaison avec les diplômés, Collège Fanshawe

Colleen Bangs, directrice, partenariats avec les diplômés, Université de Calgary

Soyez des nôtres lors de ce débat d’experts interactif auquel participeront quatre établissements qui utilisent au maximum le potentiel de leurs partenariats d’affinité. Des dirigeants des relations avec les diplômés du Collège Fanshawe, du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, de l’Université de Calgary et de l’Université York feront part aux participants de leurs conseils et de leurs stratégies. Dans cette séance facilitée par Robb Volpato de MBNA, les panélistes expliqueront comment ils mettent à profit leurs partenariats d’affinité pour renforcer l’engagement des diplômés, rehausser la qualité de leurs bases de données sur les diplômés et même soutenir le lancement d’une nouvelle association des diplômés. Si vous êtes responsable de l’engagement des diplômés, vous ne voudrez pas rater cette séance!

Lors de ce débat d’experts, les participants apprendront :

  • ce à quoi ressemble un partenariat réussi;
  • les techniques présentement utilisées pour stimuler l’engagement des diplômés et le développement de partenariats d’affinité;
  • comment tirer le maximum de leurs partenariats d’affinité.

Haut de Page


Investir en vous. Nouvelles approches de gestion des talents pour les professionnels de l’avancement institutionnel

Andrea Morris, vice-rectrice associée (Campagne de financement et dons principaux), Université de Calgary, et Stephen A. Harding, vice-recteur adjoint, développement, Université Dalhousie

L’un des aspects les plus difficiles du leadership en avancement institutionnel est le développement d’un esprit d’équipe. Le recrutement et le maintien en poste des professionnels des dons majeurs, qui jouent un rôle crucial dans l’atteinte de nos ambitieuses cibles philanthropiques, peuvent s’avérer particulièrement problématiques. Joignez-vous à deux leaders chevronnés en avancement pour une discussion interactive sur les stratégies permettant de relever le défi posé par le recrutement et la rétention des talents dans un environnement concurrentiel. Il y aura une période de questions et les deux animateurs dispenseront de francs conseils à celles et ceux qui souhaitent faire carrière dans le développement des dons majeurs.

Cette séance :

  • donnera aux professionnels de l’avancement à la recherche de conseils sur la façon de développer leurs propres talents ou de faire carrière dans le domaine des dons majeurs un aperçu clair des aptitudes et qualités requises pour progresser;
  • présentera les meilleures pratiques actuelles pour ce qui est d’investir dans les talents dans le domaine des dons majeurs, de favoriser leur réussite et de développer la loyauté envers votre programme;
  • sera l’occasion d’écouter et de partager les réussites et échecs dans le développement des talents et d’un esprit d’équipe et d’obtenir des conseils en temps réel sur les problèmes auxquels fait face votre organisation. Note : cette séance sera axée sur le développement des talents dans le domaine des dons majeurs, mais elle sera utile à tous les professionnels de l’avancement institutionnel.

Haut de Page


Services des carrières pour les diplômés à l’ère des perturbations

Modératrice : Gabrielle Korn, directrice générale, Relations avec les diplômés et dons annuels, Université McGill

Panélistes : Shelley Huxley, directrice, Engagement des diplômés, Université Brock;

Arlene Olynyk, chef, Relations avec les diplômés, Université Thompson Rivers;

Sarah Dawson, accompagnatrice en gestion de carrière pour les diplômés, Université Western

Depuis dix ans, les établissements postsecondaires s’intéressent davantage aux résultats professionnels de leurs diplômés. La rapidité des progrès technologiques réalisés au cours de la même période modifie substantiellement l’avenir des emplois. Avec le besoin grandissant de « requalifier » les diplômés, nos campus commencent à redéfinir la préparation à l’avenir de leurs étudiants. Quelle est l’incidence de cette ère des perturbations sur les services de carrière pour les diplômés? Quelles mesures pourrions-nous prendre pour maintenir la pertinence de ces services, en particulier dans le contexte des priorités en avancement institutionnel?

Lors de ce débat d’experts, les participants :

  • apprendront comment créer des programmes de carrière qui sont à la fois utiles aux diplômés de tous les niveaux d’expérience et secteurs d’activité et adaptables à leurs budgets;
  • apprendront comment établir des partenariats et tirer profit des occasions qui se présentent pour améliorer les programmes et faire en sorte qu’ils correspondent à leurs objectifs en matière d’engagement et répondent à l’évolution des tendances au plan des carrières;
  • se familiariseront avec les plateformes qui aident les diplômés à établir des liens d’une manière facile, efficace et gérable.

Haut de Page


Mobiliser la haute direction : Stratégies pour faire participer les administrateurs et les membres des comités aux activités de développement

Modératrice : Anne (Coyle) Melanson, BA en relations publiques, CFRE, Bloom Non-Profit Consulting Group Inc.

Panélistes : Sherry Porter, membre du Conseil des gouverneurs, Université Dalhousie, John Lindsay, Jr., président de East Port Properties, et John Lockington, directeur général de la Fondation du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse

Cette séance comprendra deux parties : une présentation d’ensemble des meilleures pratiques et un débat d’experts dirigé. Anne (Coyle) Melanson fera une présentation de 20 minutes sur les pratiques exemplaires en matière d’engagement et de soutien des bénévoles membres des conseils d’administration, comités de développement et comités de diplômés dans le cadre du processus de développement. Elle mettra l’accent sur la personnalisation des stratégies d’engagement en fonction des préférences et des aptitudes des bénévoles.

La présentation sera suivie d’un débat d’experts dirigé de 30 minutes auquel participeront trois bénévoles expérimentés, membres de conseils et de comités dans des établissements membres du CCAE. Ils feront part de leurs points de vue et expérience de travail aux côtés des professionnels de l’avancement institutionnel en collecte de fonds.

Lors de cette séance, les participants :

  • apprendront à susciter avec succès la participation des bénévoles en position de leadership aux collectes de dons majeurs;
  • comprendront les différents rôles que peuvent jouer les bénévoles en position de leadership dans la poursuite des objectifs institutionnels en matière de développement;
  • entendront des bénévoles en position de leadership et siégeant à des conseils d’administration en milieu postsecondaire parler de leurs préférences et des meilleurs pratiques dans le domaine.

Haut de Page


L’espoir ne réglera pas vos problèmes de relations avec les donateurs, ce que pourrait peut-être faire une vérification du service après-don!

Andrea McManus, partenaire, ViTrēo Group

Si le service après-don est une étape critique du processus de développement de fonds, pourquoi est-il souvent un aspect secondaire négligé? Lors de cette séance, les participants apprendront comment faire en sorte qu’au lieu d’être un fardeau ou une corvée, le service après-don devienne une partie intégrante du processus de collecte de fonds – un processus qui en fin de compte consiste à établir des relations et à les nourrir au fil du temps. Répondez au quiz Stewardship Audit Self-Assessment et découvrez comment votre établissement peut fidéliser ses donateurs et les amener à des niveaux de philanthropie plus élevés, plus significatifs et ayant un plus grand impact.

Lors de cette séance, les participants :

  • rempliront une simple évaluation pour déterminer la maturité et l’efficacité du processus de service après-don de leur établissement;
  • apprendront à créer un plan de service après-don complet qui fait participer divers services et facultés;
  • découvriront comment la gestion des dons peut être utilisée comme outil pour satisfaire les droits et les attentes des donateurs et en même temps améliorer la culture et le succès des collectes de fonds.

Haut de Page


Relations avec nos communautés autochtones

Ry Moran, directeur du Centre national pour la vérité et la réconciliation, Université du Manitoba