Ateliers pré-congrès

 


Des dirigeants de l’avancement institutionnel

Mardi le 4 juin 2019 | 11 h 30 - 16 h 00
Hôtel Brookstreet, Celtic I

Forfaits d'inscription : Achetez l’atelier précédant le congrès et inscription complet de la conférence nationale du CCAE ou ajoutez-les à votre forfait de votre choix.

Pour touts l’information contactez Mark Hazlet à haz@ccaecanada.org

Programme

Mardi le 4 juin 2019
11 h 30  – 12 h 30 Inscription et dîner – Celtic Foyer
12 h 30 – 12 h 40 Mark Hazlett, Directeur général, CCAE et Gillian Morrison, Président, CCAE, l'Université de Toronto
12 h 40 – 13 h 40 Ça ressemble à un plan : Comment l’Université de la Saskatchewan a redéfini son plan stratégique 
Debra Pozega Osburn, PhD, Vice-rectrice, Relations universitaires, Université de la Saskatchewan
13 h 40 – 14 h 00 Pause
14 h 00 – 15 h 30 Derrière les chiffres : conclusions de l’Enquête CASE-CCAE sur les dons de bienfaisance aux établissements d’enseignement supérieur du Canada
David Bass, Directeur principal de la recherche, CASE
Mark Hazlet, Directeur général, CCAE
15 h 30 – 16 h 30    Discussion ouverte
16 h 30 Mot de la fin
Mark Hazlett, Directeur général, CCAE et Gillian Morrison, Président, CCAE, l'Université de Toronto

 

Séances

Ça ressemble à un plan : Comment l’Université de la Saskatchewan a redéfini son plan stratégique

Debra Pozega Osburn, PhD, Vice-rectrice, Relations universitaires, Université de la Saskatchewan

L’université contemporaine a fini par comprendre et apprécier la valeur intrinsèque du plan stratégique en tant qu’outil essentiel pour insuffler une orientation déterminante au processus décisionnel institutionnel. Quand il est bien fait, ce plan aide une université à progresser résolument vers l’atteinte d’un ensemble d’objectifs convenus. Il peut guider l’établissement des priorités de programmation et d’affectation des ressources. Il détermine les paramètres à utiliser et les résultats attendus; il sert de base pour évaluer le succès obtenu. Et surtout, s’il s’appuie sur une base solide, ancrée dans une mission bien comprise et des valeurs communes, il peut être gage de stabilité quand les temps sont difficiles.

Mais un plan stratégique peut-il susciter la mise en place d’un cadre de compréhension? Ouvrir la porte à une nouvelle façon de penser? Fournir une plateforme novatrice pour communiquer un message? Peut-il rassembler la communauté autour d’une célébration? Un plan peut-il être vraiment… inspirant?

À l’Université de la Saskatchewan, la réponse a été oui. La preuve : le plan stratégique 2015 : The University the World Needs / ni manachihitoonaan / nikanitan manacihitowinihk

Dans cette séance, nous examinerons les bénéfices et les risques inhérents à une plus grande intégration des idées venues de l’extérieur et des concepts culturels dans le processus de planification interne. Nous aborderons les points de déclenchement et de pause, et nous verrons comment savoir quand il convient de changer de direction. Plus important encore, nous découvrirons comment un tel plan peut servir de base à l’établissement des priorités de la campagne et aux initiatives en matière de stratégie de marque, de relations avec les gouvernements et de rayonnement. Nous verrons également comment, en redéfinissant les perceptions et les attentes, il peut renforcer vos capacités de plaidoyer et votre soutien, et être générateur d’enthousiasme et de bonne volonté à la grandeur du campus.

Derrière les chiffres : conclusions de l’Enquête CASE-CCAE sur les dons de bienfaisance aux établissements d’enseignement supérieur du Canada

David Bass, Directeur principal de la recherche, CASE
Mark Hazlet, Directeur général, CCAE

En 2018, le CCAE et le CASE ont effectué une analyse comparative des dons de bienfaisance aux établissements d’enseignement supérieur du Canada. Au pays, quarante-huit établissements postsecondaires (universités, collèges et écoles polytechniques) y ont participé. Cette séance présentera les principales conclusions et les grands points à retenir de cette enquête. L’analyse des données repose sur les points de vue des membres du conseil d’administration du CCAE et du groupe consultatif créé pour l’Enquête ainsi que sur les données tirées d’enquêtes similaires menées par le CASE aux É.-U., au R.-U., en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Le moment est venu de découvrir les données et ce qu’elles signifient pour vous, pour l’avancement institutionnel au Canada et pour l’avenir.

Objectifs d’apprentissage :
  • Explorer comment les enseignements tirés de cette enquête peuvent éclairer la stratégie et la prise de décisions en avancement institutionnel
  • Déterminer les forces, les défis et les possibilités propres à vos programmes de collecte de fonds par rapport à ceux des établissements homologues
  • Partager commentaires et suggestions sur les façons d’accroître la valeur de l’Enquête dans le futur

 

Présentateurs

 


 

D’avancement institutionnel pour nouveaux professionnels

Mardi le 4 juin 2019 
Hôtel Brookstreet, Mulligan

Forfaits d'inscription : Achetez l’atelier précédant le congrès et inscription complet de la conférence nationale du CCAE ou ajoutez-les à votre forfait de votre choix.

Programme

Mardi le 4 juin 2019
11 h 30  – 12 h 30 Inscription et dîner – Celtic Foyer
12 h 30 – 12 h 40 Introduction
12 h 40 – 13 h 40 Vous êtes embauché. Félicitations! Et maintenant?
Mark Savenkoff, Directeur des relations avec les diplômés et les donateurs, Université Carleton
13 h 40 – 14 h 00 Pause
14 h 00 – 15 h 15 La Collecte de fonds : C’est l’affaire de qui, finalement?
John Greenhoe, Université de Western Michigan
15 h 15 – 15 h 30 Pause
15 h 30 - 16 h 30 Établir des liens et collaborer avec les ambassadeurs institutionnels du CCAE
16 h 30 Mot de la fin

 

Séances

Vous êtes embauché. Félicitations! Et maintenant?

Mark Savenkoff, Directeur des relations avec les diplômés et les donateurs, Université Carleton

L’avancement est la fusion des activités liées à la réputation institutionnelle, aux relations avec les partenaires, à la génération de revenus et à la gestion des dossiers. C’est une carrière inspirante et valorisante, qui permet aux gens de garder contact avec les causes qui leur tiennent à cœur et qui est souvent à l’origine de leurs plus mémorables souvenirs. Et que vous préfériez être à l’avant-scène ou en coulisses, vous avez la possibilité de contribuer à faire changer les choses.

Cette séance fera profiter les participants des enseignements tirés de l’expérience et leur proposera des conseils pratiques qui les aideront à démarrer dans la profession. Découvrez comment identifier vos partenaires clés, élargir votre réseau, élaborer un narratif convaincant et authentique sur les raisons pour lesquelles vous avez choisi cette carrière et développer votre image de marque personnelle en tant que professionnel de l’avancement.

La Collecte de fonds : C’est l’affaire de qui, finalement?

John Greenhoe, Directeur des dons principaux, Université de Western Michigan

Les bureaux d’avancement institutionnel d’aujourd’hui étant des entités de plus en plus complexes, les tâches du personnel sont devenues extrêmement spécialisées. Par exemple, l’analyse de données fait dorénavant partie intégrante de la recherche de donateurs potentiels, les programmes de dons mensuels sont une importante composante de la campagne annuelle et les événements spéciaux ont été segmentés : il y a d’une part les événements d’envergure qui s’adressent aux diplômés et d’autre part, les événements plus intimes, destinés exclusivement aux grands donateurs. Cependant, malgré cette évolution, une tâche centrale n’a pas changé : la collecte de fonds demeure l’affaire de tous. John Greenhoe, CFRE, animera une discussion axée sur cette vérité fondamentale. Tous les membres de l’équipe des relations avec les donateurs – des réceptionnistes aux responsables du traitement des dons – doivent contribuer de façon proactive à l’augmentation des revenus. Les participants apprendront comment interagir avec les donateurs potentiels par le questionnement et l’écoute active. Tous les membres du personnel du développement et des relations avec les diplômés tireront profit de cette séance interactive.

Objectifs d’apprentissage :
  • Les participants comprendront mieux pourquoi la collecte de fonds, c’est l’affaire de tous
  • Ils apprendront à faire de l’écoute active, afin de pouvoir déterminer qui sont les donateurs potentiels
  • Ils apprendront comment rédiger des points de discussion/discours d’ascenseur dans le but de susciter l’engagement des donateurs potentiels

Établir des liens et collaborer avec les ambassadeurs institutionnels du CCAE

Le congrès national du CCAE est l’occasion idéale pour rencontrer des collègues et établir des liens significatifs. Mais le congrès réunit plus de 300 participants et si vous êtes nouveau ou nouvelle dans le domaine, la tâche peut vous sembler colossale! Il n’y a toutefois aucune raison de s’inquiéter. Les ambassadeurs institutionnels du CCAE sont là pour prêter main forte et vous aider à établir ces liens!

Les ambassadeurs possèdent des antécédents variés et proviennent d’établissements d’enseignement de tout le pays. Ils servent d’agents de liaison entre le CCAE et les professionnels de l’avancement au sein et en dehors de leurs établissements. Les ambassadeurs misent sur les activités inspirantes et les possibilités d’apprentissage professionnel pour vous aider à développer votre expertise et accroître vos chances de succès dans le milieu de l’avancement de l’éducation.

Pour établir de très précieuses relations, joignez-vous aux ambassadeurs qui vous feront part de leurs réflexions et animeront une activité de collaboration en groupe pour conclure l’atelier pour les nouveaux venus en avancement de l’éducation.

 

Présentateurs