• le Congrès national 2022 du CCAE

    L'inscription s'ouvre bientôt - recevez une notification lorsqu'elle s'ouvre

    lisez plus

  • Le Prix d'Excellence 2022 est ouvert aux candidatures!

    La date limite pour les soumissions en ligne est 7 février 2022

    lisez plus

  • 1
  • 2

vol ico

Faire une différence et soyez bénévole

Les bénévoles sont un rouage essentiel du CCAE.

Participer au programme des ambassadeurs institutionnels du CCAE et plus!

 

En savoir plus

enews ico

Tiens-toi à jour

Les nouvelles du CCAE rassemblent tout ce dont vous avez besoin pour rester en contact avec les programmes d'avancement canadiens

s'inscrire

Rattraper le passé et partager avec vos collègues

Voir les archives

Promotion Nouvelles et ressources

Chef de file de l’avancement
institutionnel au Canada

Porte-parole des professionnels de l’avancement institutionnel au Canada depuis 1993, le Conseil canadien pour l’avancement de l’éducation (CCAE) permet aux plus de 120 établissements qui constituent son effectif de bénéficier du nec plus ultra des ressources dans le domaine.

Le CCAE est un organisme bénévole qui s’est donné comme mission de promouvoir l’excellence en avancement de l’éducation. Nous offrons à nos membres des possibilités de réseautage, d’apprentissage professionnel et de soutien mutuel.

Pour les membres, les bénéfices directs de l’adhésion incluent l’accès à des programmes et services de qualité exceptionnelle et à des partenaires externes à valeur ajoutée.

Ces activités et programmes sont présentés par des pairs hautement estimés et des experts dans le domaine qui, avec leurs antécédents variés, représentent la diversité des établissements et disciplines de l’avancement institutionnel et favorisent le développement de ce créneau spécifiquement canadien.

Atelier précongrès

1. Atelier 2017 : Notions essentielles d’avancement institutionnel pour nouveaux professionnels

 

L’avancement en tant que profession – le rêve d’une vie devenue réalité. Quoi?!

Jason Moreton, « ancien » président du CCAE, Vice-président adjoint, Avancement des diplômés, Université de Guelph

Vous souvenez-vous de l’école primaire; quand le professeur vous a demandé ce que vous vouliez devenir plus tard et que vous lui avez répondu « un professionnel de l’avancement en éducation ». Quoi?!

Quelle que soit la voie empruntée pour y arriver, cette séance offrira une thérapie de groupe en ce qui concerne les hauts et les bas de notre profession. La discussion comprendra les leçons retenues, les choses à faire et à ne pas faire, les tendances, les thèmes et les meilleures pratiques du domaine de l’avancement. Nous parlerons du nombre sans cesse croissant de clients que nous devons satisfaire, du nombre de tâches qu’on nous demande d’accomplir en une seule journée, des patrons exigeants et un peu décalés, des collègues qui semblent porter une armure ainsi que de notre combat quotidien avec les étudiants pour les meilleurs espaces de stationnement. Vous comprendrez finalement que vous faites partie d’une profession merveilleuse!

 

Le service après-don, c’est l’affaire de tous

Susan Wright, directrice, service après-don et relations avec les donateurs, Université McMaster

Une gestion adéquate des dons que reçoivent nos établissements exige mûre réflexion et s’impose comme un volet essentiel de tout programme de collecte de fonds et d’avancement institutionnel réussi. Dans cette séance, nous verrons à quel point il est crucial de susciter l’engagement de tous les intervenants du campus pour offrir un efficace service après-don et impliquer nos partenaires dans des relations stratégiques avec les donateurs.

Haut de la Page


2. Techniques fondamentales de dons planifiés : Un atelier conjoint CCAE-ACPDP

 

Paul Nazareth, vice-président de l’engagement communautaire, CanaDon

Cette séance vous fera découvrir les rudiments de la planification stratégique des dons de bienfaisance. Elle brossera un tableau d’ensemble de la variété des méthodes permettant d’effectuer des dons, des conversations et des types de véhicules de dons à votre disposition. Elle vous aidera à mieux comprendre les caractéristiques et avantages d’un programme de planification des dons et vous présentera les éléments de base requis pour démarrer un tel programme ou faire passer à un palier supérieur un programme existant dans votre organisation.

À la fin de la séance, vous comprendrez mieux les tendances en matière de philanthropie au Canada et le traitement fiscal dont bénéficient présentement les organismes caritatifs. Vous aurez également été sensibilisés à des tactiques d’approche cruciales axées sur les dons majeurs qui vous aideront à faire face à la convergence des méthodes de donation qui s’annonce pour 2017 et au-delà.

Haut de la Page


Séances de perfectionnement professionnel

Le mercredi 7 juin 15 h 30 - 16 h 30

Former et conserver votre personnel... votre actif le plus important

Mila Miller, directrice générale, planification stratégique et développement organisationnel, Avancement institutionnel, Université de Toronto, et Trish Chant-Sehl, directrice de l’administration, Avancement universitaire, Université McMaster

Mila Miller et Trish Chant Sehl présenteront deux perspectives différentes sur les initiatives et programmes de ressources humaines en avancement institutionnel qui contribuent à instaurer une culture d’engagement des employés et à favoriser le maintien en poste du personnel. Elles traiteront d’un nouveau programme et de son évolution et d’un programme exhaustif déjà bien établi.

Les discussions porteront sur l’orientation et l’intégration, l’utilisation de la technologie en tant que ressource, la formation et le perfectionnement, l’engagement et le renforcement de la communauté, les possibilités de reconnaissance et la création d’un réservoir de talents.

Peu importe la taille de votre service ou l’étape où en sont rendus vos programmes de RH, vous repartirez de cette séance avec des exemples concrets de programmes de RH mis en place dans le secteur de l’avancement des établissements postsecondaires. Les présentatrices expliqueront aussi pourquoi consacrer du temps à ces initiatives est si important pour le succès de votre équipe et de votre stratégie de maintien en poste des effectifs.

Les participants apprendront :

  1. comment conserver leurs employés les plus performants;
  2. comment élaborer des stratégies de gestion des talents adaptées à leur service, peu importe sa taille;
  3. pourquoi il est important de consacrer du temps et des ressources à la planification des effectifs.

Haut de la Page


Un million d’heures de bénévolat

Rachel Meehan, directrice, relations avec les diplômés, et Sachelle Violette, agente des relations avec les diplômés, Communications, Université Laurentienne

Découvrez comment l’Université Laurentienne a accru l’engagement de ses diplômés sans leur demander d’investir davantage de temps. L’initiative stratégique « Un million d’heures de bénévolat » a instauré une nouvelle culture parmi ses diplômés en suscitant leur engagement envers leur alma mater au moyen d’activités positives visant le développement de la conscience communautaire sur le campus, dans la collectivité et partout dans le monde. À la fois stratégique et unique en son genre, cette campagne de marketing a permis à l’Université Laurentienne de se démarquer par rapport aux autres établissements, du fait que ses diplômés étaient encouragés à effectuer collectivement un million d’heures de bénévolat, à documenter leurs activités et à célébrer une réalisation communautaire.

Les participants :

  1. découvriront une nouvelle façon de faire participer les diplômés de toutes les décennies;
  2. découvriront des façons novatrices d’obtenir une reconnaissance nationale pour leur établissement;
  3. apprendront comment penser les programmes destinés aux diplômés de manière à tirer profit de comportements déjà existants chez eux;
  4. comprendront mieux pourquoi les décisions basées sur les données sont cruciales.

Haut de la Page


La force du nombre : Une étude de cas sur la participation des diplômés donateurs

Adam Bishop, agent principal des programmes, Fondation de l’École Lakefield College

Le Hepburn Alumni Challenge, campagne primée de l’École Lakefield College, visait à transformer la participation des diplômés donateurs. Grâce à un incitatif innovateur soutenu par un don exemplaire de 3 M $, le programme a dépassé les attentes et suscité un taux de participation de 40 % chez les diplômés. Cette séance examinera les objectifs du programme, son exécution et les enseignements tirés de sa mise en œuvre.

Cette séance permettra aux participants :

  • de mieux comprendre les clés du succès dans la création et la mise en œuvre d’un programme visant la participation des diplômés;
  • de comprendre l’impact/les avantages des dons participatifs pour les établissements d’enseignement;
  • de saisir la nécessité de faire preuve de souplesse et de réagir de manière adaptée lorsqu’ils planifient et exécutent une campagne visant l’ensemble de leur bassin de diplômés.

Haut de la Page



Écrivez votre propre histoire : Encouragez les intervenants à prendre part à la conversation liée à la campagne

Phil Sach, rédacteur spécialisé en avancement, et Upasna Sharma, analyste numérique, Université York

Dans toute campagne de financement universitaire, il est primordial de raconter l’histoire de l’établissement. Cependant, recueillir et présenter de façon convaincante les récits qui composent cette histoire posent parfois d’intéressants défis. Pour le lancement de la campagne Impact: The Campaign for York University sur le campus, l’Université York a organisé un concours de photos dans les médias sociaux. Communiquer directement avec les étudiants, le personnel, les professeurs et les diplômés pour les inviter à participer à la conversation entourant la campagne lui a permis de constituer une banque homogène de récits succincts et partageables et de mettre en place une stratégie plus efficace pour raconter sa percutante histoire.

Les participants :

  1. apprendront à utiliser efficacement la participation directe des publics cibles pour collecter du contenu à intégrer aux communications liées à la campagne;
  2. découvriront des occasions d’inciter les membres du personnel qui ne travaillent pas à la campagne à prendre part à la conversation entourant celle-ci;
  3. trouveront des façons créatives de faire mieux comprendre l’objectif et les priorités de la campagne aux publics internes clés (étudiants, professeurs et membres du personnel);
  4. apprendront comment communiquer avec les publics internes et les mobiliser à l’aide de percutants récits sur l’impact de leurs dons, des récits qui peuvent ensuite être utilisés pour influencer les comportements des publics externes.

Haut de la Page


Améliorer les données : Créer un modèle à trois volets

Jun Du, analyste, modélisation et analytique des données (Activités d’avancement institutionnel), et Drew Martin, directeur des Services de technologie (relations externes), Université Western

Cette séance vous permettra de suivre les étapes d’une stratégie de modélisation des données internes permettant d’identifier les « meilleurs » donateurs éventuels. Nous examinerons la stratégie de suivi de la mesure de l’engagement des diplômés et présenterons une source de données externes d’évaluation de la capacité des donateurs, soit Environics, dans notre cas. Finalement, nous aborderons les façons d’utiliser les résultats de la modélisation des données pour appuyer les collectes de fonds, sous tous leurs aspects.

Nous utilisons un modèle à trois niveaux pour obtenir une image robuste des donateurs éventuels et de leur tendance à appuyer un établissement d’enseignement. Nous vous présenterons les trois niveaux pour vous démontrer leurs forces particulières et illustrer comment, ensemble, ils offrent un portrait exhaustif d’un donateur éventuel donné.

Les trois niveaux sont :

  • la modélisation de données internes à l’aide de notre ensemble de données sur les diplômés;
  • la mesure de l’engagement (suivi et classification de l’engagement avec l’établissement, par l’intermédiaire de la participation aux activités à l’intention des diplômés);
  • une compréhension améliorée du potentiel à faire un don grâce à l’utilisation d’une ressource externe d’indication de la richesse (Environics).

Haut de la Page


Qui se ressemble s'assemble

  • Services d’avancement institutionnel/Renseignements organisationnels
  • Services d’avancement institutionnel/Don et bio
  • Reconnaissance et dénomination
  • Prix étudiants
  • Événements régionaux
  • Outils/technologies de communication numérique 
  • Campagne annuelle/Gestion des dons 
  • Étudiants et nouveaux diplômés
  • Gouvernance et conseils d’administration d’associations de diplômés
  • Gestion des questions d’actualité
  • Dons majeurs
  • Analyse comparative/Indicateurs

Haut de la Page


Le jeudi 8 juin 10 h 30 - 11 h 30

Améliorer l’expérience des donateurs et la responsabilité institutionnelle par la collaboration inter-équipes et l’utilisation de la technologie

Dave Dawson, coordonnateur des relations publiques; Claudia Russell, agente principale du développement, et Sarah Thurlow, analyste en avancement institutionnel, Université McMaster

L’Université McMaster a amélioré l’expérience de ses donateurs et a accru la responsabilité institutionnelle en mettant en œuvre trois nouvelles initiatives. Par la collaboration inter-équipes et l’utilisation de technologies évolutives, l’Université a harmonisé la gestion de l’information et de la documentation afin de mieux répondre aux besoins en matière de relations avec les donateurs, de fonctionnement interne et de traitement des données ainsi qu’aux exigences de l’Université relatives à la diligence raisonnable et à la gestion des risques.

Au cours de cette séance, les participants auront l’occasion d’en apprendre davantage sur les trois initiatives qui ont découlé de la fructueuse collaboration inter-services (promotion institutionnelle, après-don et relations avec les donateurs et avancement des diplômés). Un système de reconnaissance des donateurs a été mis en place pour permettre aux donateurs de vivre la meilleure expérience possible. En intégrant de nouvelles technologies, McMaster a amélioré les délais liés à la reconnaissance des donateurs et s’est dotée de moyens de reconnaissance spécifiques pour chaque donateur.

Cette séance démontrera comment McMaster a adapté le processus de reconnaissance dans le but d’améliorer l’expérience des donateurs. Un mécanisme de rapports aux donateurs qui utilise une communauté Web de diplômés (iModules) a renforcé la présence Web de l’association des diplômés afin de pouvoir y publier les rapports sur les fonds et de permettre à certains donateurs d’avoir accès rapidement au rapport annuel les concernant.

McMaster a mis en œuvre un nouveau système de gestion des documents (DocuCapture) afin de pouvoir plus efficacement stocker et traiter la documentation relative aux dons.df

Les participants :

  1. apprendront à utiliser une plateforme Web existante pour générer du contenu Web personnalisé aux fins des relations avec les donateurs;
  2. apprendront à reconnaître les points à améliorer en ce qui a trait à la reconnaissance des dons et comment offrir de la reconnaissance centrée sur les donateurs;
  3. apprendront, au moyen de technologies évolutives et de l’intégration des équipes, à utiliser des outils pour créer la meilleure expérience possible pour les donateurs;
  4. découvriront les possibilités de collaboration entre services (promotion institutionnelle, service après-don et de relations avec les donateurs et avancement des diplômés).

Haut de la Page


En coulisses de l’évolution – ce que nous aurions aimé savoir et ce que nous avons appris en cours de route

Modérateur : Richard Fisher, Agent principal des communications, Université de la Colombie britannique

Panelistes : Barbara Miles, vice-rectrice, développement et engagement des diplômés, Jeff Todd, vice-recteur adjoint, relations avec les diplômés, et directeur général, alumni UBC, Hillary Gosselin, directrice générale, développement, Université de la Colombie-Britannique

Découvrez les coulisses de la plus fructueuse campagne de collecte de fonds et d’engagement des diplômés de l’histoire canadienne. Se fondant sur les expériences personnelles des présentatrices et présentant les perspectives pré- et post-campagne sur les fonctions dévolues aux relations avec les diplômés et à la collecte de fonds, cette séance donne un aperçu des hauts et des bas d’une campagne qui a duré sept ans. Découvrez les leçons apprises, les leçons non apprises et, bien sûr, les inévitables événements « cygne noir ». Soyez des nôtres!

Les participants :

  1. apprendront quels sont les enseignements tirés de la campagne, du point de vue de la collecte de fonds et de l’engagement des diplômés – et les relations complexes entre les deux;
  2. entendront des témoignages sur les expériences personnelles qui ont modelé la campagne en cours de route;
  3. découvriront l’importance de prendre du recul dans la planification de la campagne.

Haut de la Page


Tirer parti de l’analytique pour stimuler les dons majeurs, l’engagement et la fidélité

Gilbert Tordjman, directeur général des services de promotion institutionnelle, et Raji Zreik, chef de l’équipe d’analytique, Bureau du développement et des relations avec les diplômés, Université Concordia

Cette séance passera en revue les principales étapes de la mise en place d’un vigoureux programme de dons majeurs. Elle abordera l’affinité, la capacité et l’inclination à faire des dons ainsi que l’utilisation de l’analytique pour identifier les donateurs potentiels de dons majeurs.

Au cours de cette séance, les participants se familiariseront avec :

  • les cinq piliers de la mise en place réussie d’un programme d’analytique dans un service de développement universitaire;
  • les bases de l’analytique;
  • l’intégrité des données;
  • la culture de collaboration.

Haut de la Page


Utiliser un wiki pour constituer un service d’avancement institutionnel à impact élevé

Lisa Bullock, agente de recherche, et Margaret Tannahill-Wade, agente de gestion des candidats, Université Carleton

Qu’arrive-t-il quand un membre du personnel part en congé prolongé ou, mieux encore, gagne à la loterie? Qui d’autre sait comment s’acquitter des tâches de cette personne? Un wiki complet (transfert des connaissances) peut faciliter et accélérer la formation, la participation continue et l’intégration du personnel.

Les sujets et procédures figurant dans un wiki constituent une ressource accessible pour les membres du personnel et les collègues. Une architecture et des modèles bien planifiés assurent cohérence et facilité d’accès aux informations et aux procédures, ce qui accroît l’efficacité et la coopération au sein de votre service. Le wiki existe en tant que document évolutif afin d’assurer le succès à long terme de l’équipe d’avancement institutionnel et de chacun de ses membres.

Les participants :

  1. apprendront ce qu’est un wiki et son importance dans le contexte de l’avancement institutionnel;
  2. apprendront comment identifier les thèmes et procédures à inclure dans un wiki;
  3. découvriront le projet de wiki de l’Université Carleton et les résultats qui en découlent;
  4. obtiendront des conseils sur la gestion du changement.

Haut de la Page


Utiliser les données pour guider vos communications stratégiques et stimuler les dons – Une étude de cas de l’Université de Waterloo

Cynthia Breen, agente de relations avec les diplômés, Projets numériques, Université de Waterloo

Dans cette séance, la présentatrice passera en revue les constatations clés des recherches qu’elle a effectuées pour sa maîtrise et qui portaient sur la façon dont les communications universitaires entrent en contact avec les diplômés et l’incidence que cela peut avoir sur les relations avec les donateurs. Ses recherches incluaient une étude approfondie du travail fait à l’Université de Waterloo, notamment un sondage auprès des diplômés qui a mis en lumière les défis posés par l’actuelle planification des communications.

Dans la seconde partie, la présentatrice s’efforcera de susciter un dialogue et proposera des outils que les professionnels et les communicateurs de l’avancement peuvent utiliser dans la gestion des relations avec les diplômés dans le but d’améliorer ces relations et la stabilité financière de l’établissement.

Lors de cette séance, les participants apprendront :

  1. comment examiner et évaluer les outils utilisés par l’Université de Waterloo pour communiquer avec ses diplômés et susciter en eux un sentiment de fierté dans le but de stimuler les dons;
  2. comment mettre en œuvre un programme permanent de mesure des communications pour aider les diplômés à franchir toutes les étapes du processus d’établissement de relations.

Haut de la Page


Penser en premier aux lecteurs

Raj Grainger, directeur artistique, U of T Medicine, et Heidi Singer, rédactrice en chef, U of T Medicine

Cette séance expliquera comment le magazine U of T Medicine atteint ses objectifs de relations publiques en faisant passer ses lecteurs en premier. (Cela vous apparaît-il contraire à la logique?) Nous expliquerons comment les thèmes, idées d’articles, sources et illustrations sont choisis en pensant au lecteur plutôt qu’à l’Université. Nous décrirons les gains que cette approche centrée sur les lecteurs a suscités en matière d’engagement du lectorat (partage social accru, temps de lecture plus long, taux d’ouvertures beaucoup plus élevés) et les commentaires positifs qu’a suscités cette approche de la part des diplômés et des dirigeants institutionnels. Nous parlerons des succès et des échecs qui ont jalonné cette démarche qui visait à créer un magazine pleinement intégré (contenu, design, numérique et social) avec un petit budget.

Si vous ne l’êtes pas déjà, nous allons faire de vous des défenseurs des lecteurs!

Haut de la Page


Le jeudi 8 juin 11 h 35 - 12 h 35

Améliorer la productivité et le service à la clientèle dans les services de promotion institutionnelle

Marco Greco, programmeur principal, Mark Patel, coordonnateur des systèmes, Chrystal Shafiee, commis, et Jeff Chuchman, directeur associé, Dossiers, Service de promotion institutionnelle, Bureau de l’avancement universitaire, Université McMaster

Découvrez deux nouvelles initiatives mises en œuvre par le Service de promotion institutionnelle pour améliorer ses activités courantes :

(1) Le service à la clientèle est indispensable. L’« équipe des systèmes » des Services de promotion institutionnelle voit dorénavant les clients (les gens à qui elle offre des services) non plus comme une source d’interruption dans son travail, mais plutôt comme la raison qui fait qu’elle a un travail.

(2) Le système Remit permet d’automatiser le balayage optique, la lecture et l’approvisionnement de chèques et de formulaires de souscription. Les avantages incluent la rationalisation du traitement des dons, l’amélioration de la productivité, la précision et l’élimination du stockage papier, ce qui permet de gérer un plus grand nombre de demandes et de mettre en œuvre une approche davantage axée sur les donateurs.

Les participants :

  1. apprendront comment passer de la saisie à la gestion des données;
  2. se familiariseront avec une méthode simple et rapide de reconnaissance des formulaires de souscription par balayage optique et d’archivage des données.
  3. apprendront comment améliorer leur temps de traitement et leur productivité;
  4. et constateront le résultat : une amélioration du service à la clientèle et de la satisfaction des utilisateurs.

Haut de la Page


Stratégies multigénérationnelles

Aisling Lynch, agente de recherche de nouveaux donateurs, Université McGill

Cette séance explorera les raisons pour lesquelles une organisation peut décider de mettre en œuvre une stratégie de suivi de la richesse multigénérationnelle et les possibles avantages qui peuvent en découler. Aisling Lynch présentera différents exemples de cas où de telles stratégies peuvent être utilisées. Elle abordera également les rôles qui reviennent aux diverses personnes qui, au sein des facultés et du service des relations avec les diplômés, collaborent à ces stratégies. La séance sera principalement axée sur les familles très fortunées capables de faire des dons transformateurs.

Les participants :

  1. apprendront comment identifier les besoins de l’organisation à l’égard d’une stratégie intergénérationnelle;
  2. auront un aperçu de la stratégie de suivi utilisée par McGill, une stratégie qui peut être adaptée à d’autres établissements;
  3. discuteront des unités internes qui peuvent collaborer à l’élaboration de la stratégie;
  4. obtiendront des identificateurs des résultats cibles visés par la mise en place d’une stratégie multigénérationnelle.

Haut de la Page


Des mascottes, des chiots et des gens : La combinaison gagnante de la campagne de médias sociaux de l’Université Western

Melissa Cheater, responsable du contenu numérique, Université Western

Comment sont-ils passés de #offtowesternu à #purpleandproud, comment ces étudiants fraîchement arrivés sur le campus se sont-ils transformés en familles de trois générations? Ingrédients : des histoires en trois parties, un riche assaisonnement de boucles vidéo, et n’oubliez de demander à votre public de préciser « quand ». Il vous faudra une cuisine aménagée pour travailler en équipe et, pour rendre la tâche beaucoup plus facile, assurez-vous d’avoir les bons ustensiles.

Axée sur la communauté, l’approche de l’Université Western en matière de médias sociaux rassemble plus de 100 membres du personnel et du corps enseignant et les fait participer à des rencontres, des « camps d’entraînement » et des formations « d’ambassadeurs ». Elle inclut également la mise en œuvre du logiciel Hootsuite à la grandeur du campus.

Au cours de cette séance, les participants apprendront :

  • comment créer et maintenir des communautés à l’aide de mots-clics;
  • à définir un auditoire des médias sociaux;
  • les tendances actuelles en matière de contenus (vidéo, Web et médias sociaux);
  • des stratégies de collaboration interne;
  • comment sélectionner et mettre en œuvre des plateformes de médias sociaux.

Haut de la Page


Mettre tout ça par écrit : Les aspects pratiques de l’acceptation des dons

Tad Brown, conseiller juridique, Relations d’affaires et avancement institutionnel, Université de Toronto, et Susan Wright, directrice, Service après-don et relations avec les donateurs, Université McMaster

Se déroulant sur le ton de la conversation, cette séance sera axée sur une variété de questions, d’enjeux et de défis d’ordre pratique, juridique et moral inhérents au travail avec les donateurs. Tad Brown et Susan Wright en aborderont les aspects essentiels, incluant l’acceptation des dons, la documentation/les ententes relatives aux dons, la loi ontarienne régissant les fiducies et son impact sur nos fonds de dotation, et la création de bourses d’études dans les limites des dispositions du Code des droits de la personne de l’Ontario. Arrivez à cette séance avec vos questions urgentes et prêts à discuter!

Haut de la Page


La campagne « Dare to care » : Faire ce qu’il faut pour prévenir et, le cas échéant, gérer les cas d’agression sexuelle sur les campus

Sonya Gilks, directrice des communications, Université du Nouveau-Brunswick, Christine Szustaczek (MCM, APR), directrice des communications institutionnelles et des relations extérieures, Collège Sheridan, et Sunand Sharma (MAL), directeur des droits et responsabilités des étudiantes et étudiants, Collège Sheridan

Venez entendre comment deux établissements ont réagi devant l’inconcevable : des cas d’agression sexuelle sur leurs campus.

Premièrement, une représentante de l’Université du Nouveau-Brunswick expliquera comment l’établissement s’y est pris pour modifier la perception du public sur sa manière de prévenir et de contrer les agressions sexuelles sur ses campus. La présentatrice démontrera comment la création d’une politique ferme et l’implantation de rigoureuses procédures ont contribué à instaurer un environnement plus sûr et plus accueillant, et comment l’Université a réussi à corriger la perception négative.

Ensuite, les représentants du Collège Sheridan expliqueront comment l’établissement a créé et mis en œuvre sa politique en y associant directement ses étudiants, en posant délibérément le problème comme étant un problème qui touche l’ensemble de la communauté et en lançant une série d’initiatives parallèles mettant l’accent sur l’éducation au respect sexuel.

Cette séance :

  • démontrera comment la création d’une politique ferme et l’implantation de rigoureuses procédures peuvent être profitables à la communication;
  • mettra l’accent sur les enseignements tirés et fournira des conseils à ceux qui ont entrepris un tel processus;
  • proposera un modèle qui peut être reproduit par d’autres établissements intéressés à instaurer une politique et des initiatives similaires;
  • discutera de la composition d’un groupe de travail inter-établissements et des responsabilités de ce groupe en matière de formation et d’éducation, ainsi que des efforts pour habiliter les champions internes à diffuser les messages à grande échelle et de manière uniforme.

Haut de la Page


Le jeudi 8 juin 13 h 45 - 14 h 45

Établir des relations à long terme avec les futurs et jeunes diplômés : Le programme uO2.0

Cindy Demontigny, agente de relations avec les diplômés, Université d’Ottawa

Le programme uO2.0 est axé sur le développement de carrière des futurs et des récents diplômés de l’Université d’Ottawa et sur leur préparation au marché du travail. Il propose une variété d’activités et de services conçus pour répondre aux besoins particuliers de cette clientèle. Son objectif est triple : faciliter le partage de connaissances et d’expériences entre tous les diplômés, aider les futurs et les récents diplômés à apprendre de ceux qui les ont précédés et favoriser le développement de réseaux professionnels. Le programme uO2.0 est une initiative du Bureau de relations avec les diplômés en partenariat avec le Centre de développement de carrière, les facultés et les services.

Les participants :

  • découvriront comment l’Université d’Ottawa a conçu un programme pour susciter l’engagement des futurs et des récents diplômés;
  • se familiariseront avec la stratégie et les initiatives élaborées par le Bureau de relations avec les diplômés pour mobiliser les services et les facultés;
  • apprendront comment ce programme a renforcé les relations entre différentes générations de diplômés.

Haut de la Page


Du contenu qui ravit

Erin O'Neil, agente des relations avec les diplômés, engagement numérique, et Lori Moulden, agente principale de développement, campagne annuelle, Université McMaster

Découvrez comment McMaster a créé et partagé des contenus visant à ravir et à éduquer ses diplômés. Depuis deux ans, McMaster a relevé la barre en ce qui a trait à sa stratégie de contenu numérique. L’établissement a reciblé sa présence numérique dans le but de faire participer et de distraire une population de diplômés de plus en plus diversifiée aux plans démographique et géographique, une population qui se demande : « Ça me sert à quoi, au juste? » Découvrez deux programmes distincts, faciles à mettre en œuvre, et essayez dès aujourd’hui cette nouvelle façon d’engager vos diplômés.

Haut de la Page


Améliorer les rapports sur les fonds de dotation : Associer des visages aux données financières

Jodeen Litwin, agente du service après-don, et Kate Holt, agente principale du service après-don, Université de l’Alberta

Les donateurs qui financent les chaires dotées, les chaires professorales et les bourses de troisième cycle comptent souvent au nombre de nos plus importants donateurs. Dans les rapports que nous leur faisons parvenir, comment mieux démontrer à ces donateurs les répercussions de leurs contributions à des fonds de dotation? Voyez comment l’Université de l’Alberta a conçu des processus pour faire parvenir aux donateurs de bourses des messages de gratitude de la part d’étudiants qui en ont bénéficié ainsi que de l’information personnelle à leur sujet. Elle a également transformé les rapports longs et obligatoires que doivent rédiger les titulaires de chaires de recherche en une efficace initiative de service après-don. En plus d’avoir facilité la personnalisation des communications et des rapports de service après-don, ces deux projets ont permis d’individualiser les rapports sur les fonds de dotation, de fournir aux facultés des informations qu’elles peuvent partager et de réjouir le cœur de nos plus fidèles donateurs.

Lors de cette séance, les participants apprendront :

  • comment favoriser l’amélioration du service après-don pour les grands donateurs au moyen de rapports améliorés et personnalisés;
  • comment anticiper les éventuels défis et obstacles et s’y préparer avant de mettre en œuvre les nouveaux processus;
  • comment mettre au point des procédures qui font en sorte que, même systématisés, les processus annuels demeurent hautement personnalisés.

Haut de la Page


Leadership en évolution – Mon top 10 des choses que vous devez savoir sur le leadership dans le contexte actuel

Kristy Rousseau, directrice du développement, Université Laurentienne

Le leadership évolue. Rares sont ceux d’entre nous qui peuvent se permettre le luxe de se consacrer exclusivement à diriger leurs équipes ou à gérer leurs personnels. Face à la réduction des ressources et à l’augmentation des demandes, nous devons porter plusieurs chapeaux. Compte tenu de la concurrence qui règne actuellement dans le secteur de l’avancement institutionnel, il est crucial de consacrer du temps au développement de nos compétences en leadership et à la direction de nos équipes. Cette séance fournira un aperçu des compétences essentielles en leadership, proposera des idées sur la manière d’améliorer ces compétences et encouragera les participants à donner la priorité au leadership dans leurs activités.

Cette séance :

  • présentera d’importants concepts en leadership, incluant la motivation et le maintien en poste du personnel;
  • fournira des ressources pour en apprendre davantage sur chacun des concepts;
  • démontrera pourquoi nous devons consacrer plus de temps au leadership en avancement institutionnel.

Haut de la Page


Le courrier « d’encouragement » : quatre journées, des gains considérables

Meghan Cocurullo, Responsable de l’engagement numérique, Bureau des relations avec les diplômés et du développement, Université Western

Apprenez comment l’Université Western a développé et mis en œuvre une fructueuse campagne pilote d’engagement permettant aux diplômés d’établir des liens avec les étudiants durant une période de l’année souvent stressante. Découvrez comment les modèles de communication sociale entre pairs assurent la réussite d’une campagne, tout en retenant l’attention des médias, et ce, sans recours à des communications marketing payées ou à l’envoi en masse de courriels.

Les participants à cette séance apprendront comment :

  • Utiliser l’écoute de l’auditoire pour personnaliser les thèmes de campagne;
  • Identifier les plus importants défenseurs en fonction de l’engagement de l’utilisateur;
  • Maximiser la croissance organique en simplifiant l’appel à l’action.

Haut de la Page


Le jeudi 8 juin 15 h 15 - 16 h 15

Donateurs anonymes

Semere-ab Abiyo, CPA, CGA, CPA, directeur des services aux diplômés et aux donateurs, Université de Toronto

De temps en temps, des donateurs demandent à conserver l’anonymat. Il s’agit parfois de dons modestes mais parfois aussi de dons de plusieurs millions de dollars. Certains donateurs veulent demeurer anonymes pour tous leurs dons et d’autres seulement pour certains dons.

L’anonymat touche à plusieurs secteurs : gestion des donateurs potentiels, collecte de fonds, administration des dons, service après-don, finances, vérification, etc. Cette séance examinera les moyens que peuvent prendre les établissements pour s’occuper des divers aspects de la gestion des donateurs anonymes et lancera une discussion sur les pratiques exemplaires en la matière.

Les participants discuteront :

  1. des degrés d’anonymat;
  2. des répercussions sur les systèmes;
  3. des protocoles de communication;
  4. des pratiques exemplaires pour les administrateurs, les collecteurs de fonds et les agents du service après-don.

Haut de la Page


Revendiquer sa place dans un paysage médiatique en contraction : Discussion en groupe

Modérateur: Wade Hemsworth, responsable des relations avec les médias, Bureau des communications et des affaires publiques, Université McMaster
Panélistes : Michelle Donovan, directrice des relations médias, Université McMaster, et Jay Robb, directeur des communications, Collège Mohawk

Avec le tiers des journalistes canadiens qui ont perdu leur emploi depuis six ans, et l’espace et le temps d’antenne qui se font rares, il est plus difficile que jamais de placer des articles dans les journaux. Des spécialistes des relations médias de l’Université McMaster, de l’Université de Waterloo et du Collège Mohawk discuteront de stratégies pour aider les petites équipes à tirer le meilleur parti de leurs contenus.

Haut de la Page


Les mégadonnées : sont-elles synonymes de mégapossibilités?

Dennis Nilsson, vice-président associé, chef de l’analytique avancée, TD Assurance et Sylvie Makhzoum, vice-présidente, Données, Analytique et Information, TD Assurance

Les mégadonnées s’imposent rapidement comme incontournables dans nos vies et dans notre vocabulaire. Cette séance traitera de l’origine des mégadonnées, de la rapidité avec laquelle elles deviennent indispensables dans nos vies professionnelles et personnelles et de ce à quoi il faut s’attendre dans les prochaines années. Elle présentera également des exemples illustrant comment TD utilise les mégadonnées pour améliorer les partenariats d’affinité établis avec les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens.

Haut de la Page


Le profil de recherche – Une approche perturbatrice

Timothy Wowk, directeur associé, recherche de donateurs potentiels, Université Queen's

Cette présentation portera sur une initiative mise en œuvre par l’unité chargée de la recherche de donateurs potentiels à l’Université Queen's. L’objectif de cette initiative est de modifier radicalement la préparation et la distribution des profils de recherche au sein d’un bureau d’avancement institutionnel. La présentation sera axée sur le passage d’une approche traditionnelle, qui ne laisse aucune pierre non retournée, à une approche impliquant un modèle généré à la demande par le système et personnalisé en fonction des besoins d’information spécifiques du collecteur de fonds.

Le nouveau modèle de profil de recherche standard (PRS) a été lancé en 2014 et a généré d’importants gains d’efficience ainsi que des commentaires positifs des collecteurs de fonds. Cette séance décrira les débuts du projet et les problèmes auxquels nous avons fait face. À l’aide d’indicateurs de rendement clé, elle montrera l’impact de ce format sur la recherche et le développement.

Cette séance :

  • démontrera l’importance de la pensée perturbatrice dans la recherche de donateurs potentiels;
  • illustrera l’impact et les avantages de l’application de la technologie aux produits de recherche traditionnels;
  • identifiera les manières d’accroître l’intégration des activités de recherche et de développement.

Haut de la Page


Présentations éclair : 3 présentateurs x 15 minutes

Financement participatif dans un établissement postsecondaire

Darren Nodrick, agent de la campagne annuelle et des communications, Fondation de l’Université de Winnipeg

À l’automne 2014, l’Université de Winnipeg a été l’une des premières au Canada à mettre en place une plateforme de financement participatif dans le cadre de sa stratégie de campagne annuelle. Pour la première année seulement, cette initiative a fait augmenter de plus de 350 p. cent le total des fonds amassés en ligne et de plus de 500 p. cent le nombre de donateurs en ligne. Non seulement l’Université a-t-elle bénéficié d’une augmentation des montants recueillis, mais elle a aussi pu toucher un public beaucoup plus vaste que son bassin traditionnel de diplômés et de donateurs, et faire découvrir à ce public les initiatives en cours (recherche, programmation, projets d’immobilisations, prêts et bourses). Le présentateur expliquera la démarche de l’Université et les bénéfices qu’elle en a tirés.

Haut de la Page


Parlons de mort (et de collecte de fonds), baby

Janice L. St-Denis, CFRE, développement, Université McMaster

Quand le groupe Salt-N-Pepa a sorti son audacieuse chanson intitulée Let’s talk about sex, baby dans les années 1990, il s’attaquait entre autres au climat de censure généralisée entourant la sexualité. Dans la société d’aujourd’hui, la mort aurait-elle remplacé le sexe comme sujet tabou?

En tant que collecteurs de fonds, la mort est un sujet auquel nous sommes confrontés lorsque nous aidons nos donateurs à planifier leurs legs ou à faire un don à la mémoire d’une personne. Je crois que lorsque nous réussissons à être plus à l’aise avec le thème de la mort (peu importe ce que cela veut dire pour vous), nous devenons de meilleurs collecteurs de fonds, à la fois plus compatissants et plus efficaces, et nous sommes capables de respecter le niveau de confort du donateur face à la mort. Un donateur peut préférer nier l’éventualité de la mort, être en train d’accepter l’éventualité de sa mort ou être tout à fait à l’aise par rapport à cette question. Nous devons être prêts à les rencontrer là où ils en sont.

Cette séance aidera les collecteurs de fonds qui rencontrent les donateurs face à face à adopter une attitude plus ouverte à l’égard de la mort et à savoir, au premier coup d’œil, quelle est la meilleure réaction à avoir face au chagrin des donateurs avec lesquels ils travaillent.

Lors de cette séance, les participants :

  • évalueront l’utilisation des lieux communs et des euphémismes dans la société d’aujourd’hui;
  • identifieront des moyens concrets d’interagir avec les donateurs éplorés;
  • apprendront comment interpréter et formuler une théorie applicable pour aborder la question de la mort dans les conversations.

Haut de la Page


La gérance dans un monde en mutation – Panel sur l’évolution de la gérance des dons et de la gestion des relations avec les donateurs

Susan Wright, Directrice des services après-don et des relations avec les donateurs, Université McMaster
Vicki MacCrimmon, Relations avec les donateurs, Université de Toronto
Mark Savenkoff, Directeur, Relations avec les diplômés et les donateurs, Université Carleton
Veronica Stoiber, Directrice des services après-don et des relations avec les donateurs, Université McMaster

Les dons augmentent, mais le nombre de donateurs est en baisse? Comment pouvons-nous diriger nos donateurs dans un environnement philanthropique évoluant rapidement?

Les attentes des donateurs sont plus élevées que jamais, et la créativité et la patience sont de mises pour bien diriger les dons complexes vers nos établissements. Nos panélistes seront appelés à commenter l’évolution des pratiques en matière de gérance avec le temps et à en discuter, tout en examinant les meilleures pratiques émergentes dans le domaine des relations avec les donateurs.

Haut de la Page


Le vendredi 9 juin 9 h 30 - 10 h 30

Une arme secrète pour susciter l’engagement des jeunes diplômés

Fred Weiss, président et chef de la direction, iModules Software

Les bassins de diplômés de nos établissements évoluent. Des promotions sortantes plus nombreuses signifient que les jeunes représentent un plus grand pourcentage de nos bassins de diplômés. Pour susciter leur engagement, vous avez besoin de nombreuses tactiques, dont une qui est peut-être déjà en votre possession – les données sur l’engagement des étudiants.

Fred Weiss parlera des effets de l’engagement des étudiants sur l’engagement des diplômés, expliquera comment les services des affaires étudiantes et des relations avec les diplômés peuvent travailler en collaboration et présentera des stratégies permettant aux deux services de tirer profit de cette collaboration.

Les participants apprendront :

  1. à identifier les raisons pour lesquelles il est important de cibler le groupe des jeunes diplômés;
  2. comment les données sur l’engagement des étudiants influencent l’engagement des diplômés;
  3. comment les établissements d’enseignement peuvent utiliser ces données pour accroître l’engagement des diplômés.

Haut de la Page


Fondations parallèles : Amis ou ennemis?

Kathy Butler, directrice de l’avancement institutionnel et des relations avec les diplômés, et directrice générale de la Fondation, Collège Okanagan, et Margaret H. Mason, partenaire, Norton Rose Fulbright Canada

Les fondations de bienfaisance dites « parallèles », qui sont étroitement affiliées à des collèges, cégeps et écoles polytechniques, sont des structures de financement courantes au Canada. Bien que ces fondations puissent jouer un rôle crucial dans la collecte et la gestion des ressources en provenance du secteur privé, leur utilisation stratégique et leur efficacité varient grandement. Certaines constituent le principal organe de collecte de fonds de l’organisation (sous la direction active de bénévoles) tandis que d’autres se spécialisent dans la gestion de placements ou, de plus en plus, jouent le rôle de partenaires entrepreneuriaux ou de partenaires entrepreneuriaux à vocation sociale.

Même si les fondations s’engagent de plus en plus activement dans la collecte de fonds et les activités immobilières et entrepreneuriales, des tensions et des malentendus peuvent se développer entre le conseil d’administration de l’établissement et celui de la fondation. Il faudrait peut-être rajeunir le modèle traditionnel de collecte de fonds utilisé jusqu’à maintenant par les établissements et les fondations.

Joignez-vous à Kathy Butler, directrice générale de la Fondation du Collège Okanagan, et Margaret Mason, avocate, pour discuter des pratiques exemplaires et des considérations liées à la relation établissement / fondation. Elles aborderont de nombreuses questions : collaboration versus doubles emplois inutiles, priorités concurrentes ou harmonisées, normes et mécanismes de reddition de comptes communs, efficacité dans le recrutement et l’utilisation des bénévoles, mesure du rendement des investissements, et comment les fondations peuvent jouer un rôle plus grand, plus stratégique.

Les participants :

  1. comprendront mieux la nécessité des fondations institutionnelles et de leur autonomie;
  2. apprendront comment mettre au point des pratiques pour atténuer les conflits potentiels entre les établissements et les fondations;
  3. apprendront comment les fondations et les établissements peuvent soutenir plus efficacement la collecte de fonds pour des priorités et activités entrepreneuriales communes.

Haut de la Page


Tendances relatives au développement des talents en avancement institutionnel

Tara George,Vice-présidente principale, Pratique de recrutement de cadres, KCI; Celeste Bannon Waterman, Vice-présidente principale, Recherche et analytique, KCI; et Gillian Morrison, Vice-rectrice adjointe, relations avec les divisions et campagnes, Division de l'avancement universitaire, Université deToronto

 

Comment abordez-vous la question de la croissance et du maintien en poste de vos employés les plus performants? Avez-vous mis en place un cadre et un plan de perfectionnement en leadership? Comment savez-vous que les salaires et avantages que vous offrez sont compétitifs sur le marché?

Tara George et Celeste Bannon Waterman de KCI feront part de leurs apprentissages et connaissances concernant le maintien poste, le recrutement, la formation et la rémunération des professionnels des relations avec les diplômés, de la collecte de fonds, de la promotion institutionnelle et des communications marketing. Tara George animera ensuite une table ronde qui mettra l’accent sur les approches novatrices adoptées par plusieurs universités canadiennes.

Haut de la Page


Relever les défis des dons et des partenaires générateurs de transformations

Fritz W. Schroeder, vice-recteur, développement et relations avec les diplômés, Université Johns Hopkins

Haut de la Page