Séances et présentateurs

Commanditaire Principal :

 

Commanditaires Platine :
Pear Tree

 

Commanditaires Or : Global Philanthropic
The Offord Group

 

Exposants : BAS

 

L’impact d’un sondage pré-campagne

Doug Mann, directeur général de la philanthropie et des relations avec les diplômés, École Trinity College, et Michael Sinkus, consultant principal et ancien président, Marts & Lundy

À l’automne 2017, l’École Trinity College célébrait la fin de la campagne de financement marquant son 150e anniversaire, une campagne qui lui a permis d’amasser 48,8 M $. Réalisé par Marts & Lundy, le sondage pré-campagne s’est révélé une première étape déterminante car, en fonction des réponses obtenues, les responsables ont apporté d’importants changements à l’argumentaire de campagne.

Lors de cette séance, les participants :

  1. découvriront le rôle important de la planification pré-campagne dans la réussite d’une campagne majeure;
  2. comprendront l’impact d’un sondage bien conçu sur l’élaboration de l’argumentaire, la fidélisation des donateurs et l’amélioration des données.

 

Doug Mann, Directeur général de la philanthropie et des relations avec les anciens, Trinity College School

À la fin de ses études universitaires, Doug Mann a travaillé pendant quelques années en poli-tique fédérale et provinciale. C'est dans les années 1990, après son déménagement à Halifax, qu'a débuté sa carrière en avancement institutionnel. Il a frappé à différentes portes, dont celle du bureau d'avancement institutionnel de la Saint Mary's University, où il a fait ses débuts comme adjoint à la campagne annuelle.

Comme professionnel, Doug Mann s'est presque toujours occupé de campagnes de finance-ment et de dons majeurs. Sauf une année où il a travaillé à la campagne annuelle, il a consacré les 20 dernières à neuf différentes campagnes majeures. Il a été agent de développement lors de la deuxième campagne exhaustive de Saint Mary's au début des années 1990 et a ensuite été pendant neuf ans directeur de campagne chez KCI Ketchum Canada à Fredericton, Monc-ton, Ottawa et Calgary.

Mann a été vice-recteur adjoint, développement, à la University of Alberta et il a agi à titre de directeur de campagne pendant une grande partie de la campagne lancée par l'établisse-ment pour son centenaire et qui s'est terminée en 2008. Il a démenagé au secteur des écoles indépendantes en 2007 et il dirige présentement une campagne majeure pour Trinity College School.

 


Démarche de planification stratégique Knowing, Growing and Building our Significance : Utiliser l’engagement stratégique pour promouvoir une culture de générosité

Kirsten Eastwood, directrice générale, développement de la communauté, École Montessori de Toronto (TMS)

En 2016, TMS a entamé un processus visant à définir son orientation future. Intentionnellement conçue dans une optique de collaboration et de consultation, cette démarche stratégique visait à mobiliser les élèves, les parents, le personnel et les diplômés. Une stratégie nouvelle a été privilégiée : promouvoir une culture de générosité – un environnement accueillant, où le temps, le talent et la générosité sont considérés à valeur égale.

Mettant résolument l’accent sur le slogan « Knowing, Growing and Building our Significance», TMS entame une nouvelle étape pleine de promesses. Dans le cadre de cette présentation interactive, nous vous expliquerons comment vous pouvez, avec une vision et une stratégie marquées au coin de l’authenticité, mobiliser une communauté pour créer un bassin de bénévoles dévoués et instaurer un solide programme de campagne de dons annuels et de capitalisation.

Cette séance :

  1. présentera l’approche de TMS en matière de développement de la communauté;
  2. expliquera l’utilité de la planification stratégique et de l’engagement pour créer une culture de générosité;
  3. lancera un appel explicite à agir pour la création d’une communauté de pratique axée sur le partage du savoir parmi les écoles indépendantes.

 

Kirsten Eastwood, directrice générale, développement de la communauté, École Montessori de Toronto

Innovatrice sociale, Kirsten Eastwood possède de l’expérience à des postes de direction dans les secteurs sans but lucratif, gouvernemental et privé et plus de dix ans d’expérience en tant qu’entrepreneure. À titre de directrice générale du développement de la communauté à l’École Montessori de Toronto, elle est responsable des activités liées au marketing, aux communications, à l’avancement et aux admissions de cette école indépendante unique en son genre. Kirsten Eastwood s’est activement engagée dans le projet Significance, récent processus d’établissement de l’orientation stratégique de l’École. Elle est diplômée du Collège Ridley ainsi que des universités York et Waterloo.

 


Dynamisez votre campagne annuelle!

Chad Holtum, directeur adjoint, et Mary Anne Marchildon, directrice de la campagne annuelle, École Glenlyon Norfolk

Voyez comment une école a fait tripler, en à peine trois ans, le taux de participation des parents et les sommes amassées dans le cadre de sa campagne annuelle, et découvrez comment y parvenir vous aussi! Nous savons tous que la campagne annuelle est le fer de lance des efforts de collecte de fonds de tout établissement. Apprenez comment donner des moyens d’agir à vos donateurs et exploiter la véritable force de la communauté de votre établissement!

Lors de cette séance, les participants découvriront :

  1. la puissance des rencontres face à face et les pratiques en la matière;
  2. les conditions essentielles d’une fructueuse collaboration avec votre Service des admissions;
  3. comment mobiliser le personnel pour atteindre un taux de participation de 91 % dans votre campagne annuelle.

 

Chad Holtum, directeur adjoint, École Glenlyon Norfolk, Victoria, C.-B.

Chad Holtum supervise le Bureau d’avancement de l’École et est responsable des activités liées aux admissions, à la collecte de fonds, aux communications marketing et aux relations extérieures. Il travaille depuis 16 ans dans le secteur des écoles indépendantes. Avant d’entrer à Glenlyon Norfolk il y a cinq ans, il avait occupé des postes dans les écoles Lakeside Prep, Queen Margaret’s et Shawnigan Lake. Il apprécie son rôle parce qu’il lui offre le privilège de tisser des liens avec les élèves et leurs familles à chacune des étapes de leur cheminement scolaire. Chad Holtum vit à Victoria avec son épouse Erica et ses deux jeunes fils Nathan et Andrew (qui sont aussi des élèves de Glenlyon Norfolk).

 

Mary Anne Marchildon, directrice de la campagne annuelle, École Glenlyon Norfolk

Si Mary Anne Marchildon est depuis trois ans directrice de la campagne annuelle à l’École Glenlyon Norfolk (un externat qui accueille 700 élèves), elle a également eu pendant 13 ans le statut de parent d’élève à cette école, sa fille Maddy y ayant terminé ses études en juin 2016. Avant d’occuper son poste actuel, Mary Anne Marchildon faisait carrière dans la vente. Elle possédait sa propre entreprise de décoration intérieure et a remporté le titre de Franchisée de l’année face à 1100 propriétaires de franchises de partout dans le monde. Chaque fois qu’elle parle de Glenlyon Norfolk, elle ne peut s’empêcher d’ajouter : « J’adore cette école ».

 


Une journée ensemble : guide pour des journées de la générosité réussies

Elizabeth Kendall, directrice des campagnes annuelles, École Stevenson

Un regard interactif sur la façon dont les campagnes de financement éclair dans les médias sociaux peuvent transformer les relations avec les diplômés et la mobilisation des donateurs de façon positive. Découvrez comment une journée de la générosité de 18 heures a inspiré plus de 600 dons, soit 11 % de l’objectif de la campagne annuelle, et plus de 180 donneurs nouveaux et anciens, et ce, pendant deux années consécutives. Explorez des histoires transformationnelles ainsi que des données et des conseils relatifs à la journée, et découvrez comment mobiliser les donateurs de tout âge en ligne.

Les participants à cette séance découvriront :

  1. Comment bien planifier et diriger une journée de la générosité réussie en travaillant en étroite collaboration avec les agents dans les classes, les administrateurs, la directrice ou le directeur de votre école, les dirigeants scolaires et les étudiants actuels.
  2. Comment mobiliser votre base en ligne et ranimer leur lien avec l’école.
  3. Des outils visuels, interactifs et axés sur les médias sociaux faciles à utiliser pour des journées de la générosité réussies.

 

Elizabeth Kendall, directrice des campagnes annuelles, École Stevenson

L’École Stevenson offre le pensionnat et l’externat de la prématernelle jusqu’à la 12e année à Pebble Beach, en Californie. De 2014 à 2016, Elizabeth Kendall a travaillé dans le domaine des campagnes annuelles pour l’École Holderness, à Holderness, au New Hampshire, où elle a dirigé deux journées de la générosité de 18 heures qui ont toutes deux eu le même résultat, soit des dons représentant 10 % de l’objectif de la campagne pour l’année, et qui ont permis à l’école de créer d’innombrables liens en une seule journée. Elle a été conférencière sur le sujet des journées de la générosité lors des congrès de la TABS, de la CASE District 1 et de la CASE NAIS.

 


Favoriser l’obtention de dons majeurs plus importants

John Davies, expert-conseil principal, Global Philanthropic, et Geneviève Delaquis, CFRE, Directrice de l’avancement, école Balmoral Hall

Au fur et à mesure que les objectifs des campagnes de financement augmentent, la nécessité d’accroître sans cesse le bassin de donateurs prend une importance cruciale. Cette séance présentera des tactiques et une méthodologie éprouvées pour mobiliser, cultiver et garantir des dons toujours plus importants.

Les participants à cette séance acquerront :

  1. Des stratégies visant à augmenter l’importance et la fréquence des dons majeurs.
  2. Une meilleure compréhension de ce qui est possible.

 

John Davies, expert-conseil principal, Global Philanthropic

John Davies (J.D.), expert-conseil principal et spécialiste des écoles indépendantes chez Global Philanthropic, a fait carrière dans le domaine de l’éducation, dont 20 ans à l’École Shawnigan Lake, sur l’île de Vancouver. L’École Shawnigan, chef de file des pensionnats éducatifs indépendants, a réalisé d’importants investissements dans son avenir en adoptant une stratégie audacieuse de l’avancement institutionnel. En tant que défenseur passionné de l’éducation dans les écoles indépendantes, John a été directeur de la Fondation Shawnigan pendant 12 ans. À l’École Shawnigan, il a aussi été professeur d’anglais, professeur responsable d’une maison, directeur de l’avancement institutionnel, directeur adjoint, et entraîneur de rugby et de basketball.

Dans le cadre de ses fonctions de directeur de la Fondation Shawnigan, John a été le pionnier du concept des campagnes de dons majeurs dans les écoles indépendantes du Canada. Ses succès en matière de leadership philanthropique et de campagnes de financement au sein des écoles indépendantes lui ont valu des invitations à titre de conférenciers en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Chine, au Danemark, à Hong Kong, en Thaïlande, à Singapour, en Malaisie, à Taïwan, en Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis. Sa vision axée sur la philanthropie des dons majeurs et le développement de conseils d’administration ont permis à plusieurs écoles d’attirer des ressources considérables.

John représente Global Philanthropic auprès d’écoles privées-clientes au Canada et en Asie, et est un conférencier très prisé sur tous les aspects des écoles indépendantes, surtout la création de programmes d’avancement institutionnel complets, la concentration sur les campagnes de capitalisation et les stratégies liées aux campagnes annuelles. Ses nombreuses années d’expérience en Chine sont considérées comme un atout majeur par ses clients.

John est ancien président du chapitre de l’AFP de l’île de Vancouver.  En 2011, il a reçu le prestigieux prix CAISAP Heaman Award pour ses contributions à la philanthropie au Canada. John a obtenu une maîtrise ès arts de l’Université Victoria en études de curriculum.

 

Geneviève Delaquis, CFRE, Directrice de l’avancement institutionnel, École Balmoral Hall

Depuis 1998, Geneviève Delaquis travaille pour l’École Balmoral Hall, où elle œuvre dans tous les secteurs du bureau de l’avancement institutionnel. Possédant de solides antécédents en matière de campagnes annuelles, de planification d’événements, de relations avec les donateurs/bénévoles, d’administration de base de données et de communications, elle concentre actuellement ses efforts à l’obtention de dons majeurs pour la création d’un Centre des arts et du design dont le coût est évalué à 6 millions de dollars.

Geneviève habite à Winnipeg avec son conjoint, Roger, et ses deux filles, qui sont aussi élèves à l’École Balmoral Hall. Elle est fière d’être la présidente désignée de l’ISAP Canada et espère continuer de renforcer les liens entre les équipes partout au pays afin de favoriser l’amélioration collective des écoles indépendantes.

 


Suivre la route de « brique rouge » : Exemple d’un parcours de découverte de la philanthropie et des services après-don à l’Université McMaster

Susan Wright, directrice des services après-don et des relations avec les donateurs et Karen McQuigge, directrice, avancement des diplômés, Université McMaster

À l’automne 1958, un jeune étudiant s’est installé dans sa chambre en résidence universitaire, enthousiaste à l’idée que son expérience à l’Université McMaster allait commencer. Quatre années plus tard et après d’innombrables heures dans les salles de cours, à la bibliothèque, sur les courts de tennis et les terrains de football ainsi que dans les résidences universitaires, il est parti de l’université, et peu de temps après, a fait son premier don au Fonds de l’Université McMaster. Soixante ans plus tard, ce jeune homme est devenu l’un des donateurs les plus généreux de l’Université McMaster.

Comment un jeune donateur modeste de niveau annuel est-il devenu l’un des philanthropes les plus généreux de l’université? Joignez-vous à nous alors que nous parcourons la route de « brique rouge » de la découverte et que nous vous présentons notre puissante approche des services après don, et ce, quel que soit le donateur ou le montant du don.

 

Susan Wright, directrice des services après-don et des relations avec les donateurs, Université McMaster

Susan Wright dirige le développement d’un programme exhaustif de services après-don et de relations avec les donateurs à l’Université McMaster.  

Précédemment, elle a été directrice du bureau des diplômés à l’Université de Guelph, où elle était responsable de la gestion globale du programme à l’intention des diplômés. Elle a occupé d’autres postes à l’Université McMaster dans les domaines de l’avancement des diplômés et des relations avec les donateurs dans le cadre de campagnes. 

Elle a donné des conférences lors de nombreux congrès de l’ADRP, du CCAE et du CASE sur divers sujets touchant les services après-don (Pro-Active Stewardship; Stewardship: It’s Everyone’s Job; et Principal Donor Stewardship). Elle a été membre du comité organisateur du tout premier atelier de l’ADRP au Canada et est membre du comité de programmation du congrès international 2016 de l’ADRP. Madame Wright est coprésidente du congrès national 2017 du CCAE et ancienne membre du conseil d’administration du CCAE.

 

Karen McQuigge, directrice, avancement des diplômés, Université McMaster

Karen McQuigge a rejoint le Bureau de l’avancement des diplômés de l’Université McMaster en 1998 et a été nommée directrice du service en 2006. Elle est responsable des relations avec les diplômés et des campagnes annuelles à l’Université McMaster. Avant sa nomination, Karen a occupé plusieurs postes, dont codirectrice de 2001 à 2006. De plus, elle a travaillé au sein de deux équipes de projets de campagne de financement à l’Université McMaster : la campagne du Centre des étudiantes et étudiants de l’Université McMaster et la campagne du Centre d’athlétisme et de loisirs et stade.

Avant de rejoindre l’Université McMaster, Karen a travaillé pour la Canadian Intramural Recreation Association of Ontario et pour la division des affaires étudiantes du Collège Mohawk, occupant divers postes. Karen McQuigge a été membre de l’équipe du comité de candidature des Jeux du Commonwealth 2010 de Hamilton en 2003, du comité des championnats canadiens de basketball féminin CIS à l’Université McMaster en 2002 et 2003, ainsi que du comité des championnats canadiens de volleyball masculin CIS en 2006 et 2007. Elle a été coprésidente des congrès nationaux 2009 et 2017 du CCAE, et donne fréquemment des conférences et des ateliers.

Elle est diplômée de l’Université McMaster en histoire et détient un diplôme en administration des affaires du Collège Mohawk.

 


Optimiser les dons d’assurance vie

Nicholas Weedon, responsable de l’avancement institutionnel, des relations avec les anciens et des dons majeurs, et Julie Wilson, responsable de l’avancement institutionnel, des services après-don, des dons planifiés et des bourses, Collège St. Andrew’s

 

  1. Comment repérer les donateurs testamentaires éventuels, spécialement en matière d’assurance vie?
  2. Les avantages à long terme d’un programme d’assurance vie solide, conçu spécialement pour assurer la croissance des dotations.
  3. Comment reconnaître les donateurs d’assurance vie?

 

Nicholas Weedon, responsable de l’avancement institutionnel, des relations avec les diplômés et des dons majeurs, Collège St. Andrew’s

Nick Weedon travaille au bureau de l’avancement institutionnel et des relations avec les diplômés depuis maintenant neuf ans. Il a commencé sa carrière dans le domaine des relations avec les diplômés. Cependant, son rôle a été élargi pour englober les campagnes de financement visant les dons majeurs, en portant une attention particulière aux diplômés. Il s’intéresse beaucoup aux dons d’assurance vie puisqu’ils permettent une croissance stable de la dotation et permettent aux jeunes diplômés de maximiser leur potentiel en matière de dons.

 

Julie Wilson, responsable de l’avancement institutionnel, des services après-don, des dons planifiés et des bourses, Collège St. Andrew’s

Julie Wilson a obtenu un diplôme en gérontologie du Collège George Brown. Elle a commencé sa carrière dans le secteur des soins de santé à titre de coordonnatrice des programmes et des bénévoles pendant 11 ans, avant de passer au domaine des campagnes de financement pour la Société de l’arthrite à titre de responsable des dons planifiés et des dons majeurs. En 2008, Julie s’est jointe au Collège St. Andrew’s à titre de responsable de la campagne annuelle et des dons planifiés, auxquels se sont ajoutés les services après-don et les bourses. Julie aime beaucoup son rôle au Collège St. Andrew’s et trouvent tous les jours des aspects qui lui rappellent à quel point elle peut se compter chanceuse de travailler dans un environnement aussi positif et inspirant. Julie habite à Newmarket avec son mari, Chris, et ses deux jeunes enfants, Justin et Ella.


 

Les façons dont les services des admissions peuvent renforcer les collectes de fonds

 

Christina Barwinsky, CFRE, directrice de l’avancement institutionnel, École St. John’s Ravenscourt

Christina Barwinsky a obtenu un baccalauréat ès arts avec majeure en histoire de l’art et un certificat de gestion appliquée avec spécialisation dans le domaine des organismes sans but lucratif de l’Université du Manitoba. Elle détient le titre de CFRE, et travaille dans le domaine des campagnes de financement depuis plus de 20 ans au cours desquels elle a perfectionné ses compétences en matière de gestion des bénévoles, de services après-don, d’événements spéciaux, de campagnes de capitalisation et de tous les aspects touchant à la philanthropie.

Elle a été membre du conseil d’administration de l’AFP, chapitre du Manitoba, et enseigne dans le cadre du programme intitulé Notions de base des campagnes de financement au Collège Red River à Winnipeg.

Christina Barwinsky a toujours travaillé au sein de la communauté des organismes sans but lucratif, ayant précédemment occupé des postes à la Galerie d’art de Winnipeg et au Collège Red River. Elle est ancienne élève de l’École St. John’s Ravenscourt et est revenue à son alma mater en 2009 à titre de directrice de l’avancement institutionnel, où elle a géré la campagne de financement « Build Our Tomorrow » de 15 millions de dollars de l’école SJR. Elle continue de superviser les archives et les programmes à l’intention des diplômés, les campagnes annuelles et les dons planifiés de l’école.

 


Notre campagne : du lancement à la conclusion – Les leçons apprises le long du parcours visant à lever 33,1 M$

École Bishop Strachan

Modératrice : Lori Angle, directrice de l’avancement institutionnel

Panélistes : Donna Jordan, codirectrice, événements liés à l’avancement institutionnel et mobilisation de la collectivité; Jill Blakey, directrice, dons majeurs et dons planifiés; Claudia Metelsky, directrice, dons exemplaires et services après-don, École Bishop Strachan

C'est vraiment une sensation formidable d’annoncer des résultats aussi impressionnants à la fin d’une campagne, mais nous savons tous que ça n’a pas été facile d’en arriver là : nous avons eu des revers, des retards, des départs et des moments où on se disait « Je n’aurais jamais pensé que ça arriverait! ». Mais nous avons eu aussi des moments forts, d’agréables surprises et du soutien.

Cette séance prendra la forme d’une discussion interactive animée par des membres de l’équipe d’avancement institutionnel de l’École Bishop Strachan.

Lors de cette séance, les participants découvriront :

  1. comment une campagne peut faire augmenter l’engagement de la communauté localement et à l’étranger;
  2. l’importance de l’adhésion et de la collaboration pleines et entières de l’établissement;
  3. comment mobiliser leurs bénévoles et la direction de l’établissement pour assurer le succès de leurs campagnes.

 

Modératrice : Lori Angle, directrice de l’avancement institutionnel

Lori Angle est directrice de l’avancement institutionnel à l’École Bishop Strachan School (BSS). Elle a assumé plusieurs dossiers à l’école BSS depuis 2001, y compris la campagne annuelle, le conseil d’administration et les relations avec les donateurs, les relations avec les diplômés et les activités liées aux campagnes. Avant de rejoindre BSS, elle a travaillé dans le domaine des dons majeurs et individuels au Canadian Film Centre et à la Fondation de la fibrose kystique. Elle a travaillé pour toutes les récentes campagnes majeures et de capitalisation à l’école BSS, et supervise maintenant les activités du service de l’avancement institutionnel.  

 

Panélistes :

Donna Jordan, codirectrice, événements liés à l’avancement institutionnel et mobilisation de la collectivité

Donna est une professionnelle des événements cumulant plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la stratégie et de la réalisation d’événements, tant dans le monde des affaires que dans le secteur des organismes sans but lucratif. Précédemment, elle a occupé des postes à l’École Crescent, à la Banque CIBC et chez Alliance Atlantis. Donna Jordan a rejoint l’école BSS il y a 7 ans.

 

Jill Blakey, directrice, dons majeurs et dons planifiés

Jill Blakey est membre de l’équipe de l’avancement institutionnel de l’école BSS à différents titres depuis près de 10 ans, après avoir commencé dans le domaine des relations avec les diplômés. Elle se concentre maintenant dans le domaine des dons majeurs, en mettant l’accent sur la campagne internationale de financement de l’école en Asie et sur les dons planifiés. Elle a commencé sa carrière dans le domaine de l’avancement institutionnel à la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Toronto. 

 

Claudia Metelsky, directrice, dons exemplaires et services après-don

Claudia Metelsky possède 15 années d’expérience dans le domaine des campagnes de financement, ayant précédemment travaillé au Conservatoire royal de musique et à la Fondation de l’hôpital Toronto General and Western dans des rôles associés aux dons majeurs. Elle a rejoint l’école BSS il y a cinq ans et ses responsabilités comprennent les campagnes de financement, les dons majeurs et les services après-don. 

 


Trente-cinq années et bien au-delà : Aperçu d’une campagne de communication narrative de marque à l’École Holy Trinity

 Mike Leon, héros de marque en chef, Jen Nugent, Brand Heroes et Kaela McDowell, responsable des services après-don et du développement, École Holy Trinity

Kaela McDowell, responsable des services après-don et du développement à l’École Holy Trinity, ainsi que Jen Nugent et Mike Leon de l’agence de marketing numérique Brand Heroes, animeront une séance interactive dans laquelle les participants obtiendront un aperçu d’une campagne de communication narrative utilisée dans le cadre des célébrations du 35e anniversaire de l’école.

L’un des objectifs de cette campagne était de créer des outils qui pourraient servir à diverses fins, soit pour les relations avec les diplômés, le développement ou le recrutement. L’équipe partagera sa stratégie, son plan de travail et ses apprentissages clés, et offrira des conseils à valeur ajoutée permettant aux divers services et aux différentes fonctions au sein des écoles indépendantes de tirer profit de la communication narrative dans les vidéos et les médias sociaux.

 

Mike Leon, héros de marque en chef

Mike Leon, héros de marque en chef, est un professionnel primé du marketing numérique et de la stratégie de marque cumulant près de 20 ans d’expérience sur les marchés canadiens et internationaux. En tant que président et partenaire fondateur de Brand Heroes Inc., Mike est responsable de l’orientation stratégique de l’entreprise, et a développé Brand Heroes pour en faire une agence-boutique de communication narrative de premier ordre. Sa liste de clients à l’échelle nationale comprend des établissements d’enseignement postsecondaires et de prestation de soins de santé ainsi que des organismes de réglementation. Mike a créé des campagnes, et agi comme expert-conseil dans le cadre de ces dernières, pour certaines des marques les plus dynamiques au monde, dont Microsoft, Mattel, Intel, Rogers, YTV, les Maple Leafs de Toronto, et plus encore.

Très prisé comme conférencier, Mike aborde fréquemment la puissance de la marque personnelle, le marketing numérique et la communication narrative de la marque. Mike détient des diplômes de premier cycle en communication et en sciences politiques, un diplôme en radio-télédiffusion, et une maîtrise en administration des affaires en marketing. Il est aussi chargé de cours à temps partiel en gestion de la marque dans le cadre du programme de MBA de l’École de gestion et des sciences économiques de l’Université Wilfrid Laurier. Lorsqu’il n’est pas occupé à « secourir » des marques, il lui arrive de tenter sa chance comme humoriste, non sans un peu de gêne.

 

Kaela McDowell, responsable des services après-don et du développement, École Holy Trinity

Kaela McDowell détient un baccalauréat en commerce de l’Université Ryerson. Elle a commencé son parcours professionnel dans le domaine de la gestion des événements, et s’est jointe au secteur des écoles indépendantes en 2015. Elle joue actuellement un rôle important dans les initiatives philanthropiques de l’École Holy Trinity. Elle gère le développement et la mise en œuvre des fonds de dotation, des campagnes de financement et des services après-don. Lorsqu’elle ne se trouve pas à l’École Holy Trinity, Kaela fait du vélo dans le secteur riverain de Toronto ou fréquente l’un de ses restaurants favoris. (kmcdowell@hts.on.ca)

 

Jennifer Nugent, productrice de médias numériques et stratégiste, Brand Heroes Inc.

Jennifer Nugent est une spécialiste primée du marketing de contenus. Elle combine sa formation en arts libéraux à ses compétences appliquées en marketing de médias numériques. Jennifer gère plusieurs projets pour brand Heroes, des campagnes vidéo sur le vif aux vidéos d’animation, en passant par les campagnes dans les médias sociaux et plus encore. Elle est membre essentielle de l’équipe à toutes les étapes du processus de Brand Heroes, y compris le développement créatif, la production et la postproduction. Conférencière captivante, Jennifer a une perspective du marketing unique à la génération Z et un flair sans pareil pour les tendances numériques. Quand elle n’est pas occupée par la création de concepts, on peut la retrouver dans un studio d’enregistrement prêtant sa voix comme artiste hors champ. 

 


La paix, l’ordre et la bonne gouvernance

Jennifer Bizzarri, experte-conseil principale, Offord Group, et Stephen Beatty, Directeur, Collège Royal St. George’s

Joignez-vous à Jennifer Bizzarri de Offord Group, et à son client, le Collège Royal St. George’s, pour une discussion animée sur les conseils d’administration et les campagnes de financement. Existe-t-il des « meilleures pratiques » en matière de mobilisation de votre conseil d’administration et des autres bénévoles principaux pour les campagnes de financement? Quels sont les ingrédients secrets d’un conseil d’administration engagé et axé sur les campagnes de financement? Pourquoi se préoccuper des conseils d’administration?

 

Jennifer Bizzarri, experte-conseil principale, Offord Group

Jennifer Bizzarri a commencé sa carrière dans le domaine des campagnes de financement à titre de boursière McConnell à l’Université McMaster en 1994. Depuis, elle a travaillé dans le domaine des arts, des universités et des écoles indépendantes à titre d’employée, et depuis les sept dernières années, à titre d’experte-conseil. Avant de se joindre à Offord Group, Jenn a été membre du personnel et membre fondatrice du Collège Greenwood School, où elle a établi le bureau de l’avancement institutionnel et a fait évoluer ses activités pendant sept ans. Elle a travaillé pour des écoles indépendantes clientes comme l’École Montcrest, le Collège Upper Canada, le Collège Royal St. George’s, l’École St. Mildred’s-Lightbourn et le Collège Athol Murray de Notre Dame. Jenn est actuellement rédactrice en chef du magazine annuel Perspectives on Canadian Philanthropy, publié par Offord Group.

 


Graduway : un outil de succès efficace en matière de mobilisation des diplômées

Kate Crokam, codirectrice, mobilisation des diplômées, École Bishop Strachan School

Depuis son instauration en 2013, BSS Connect, le programme de mentorat et de réseautage des diplômées de l’école, est en pleine croissance. Plus de 240 liens de mentorat fructueux ont été établis au cours des quatre dernières années, et au cours des 12 derniers mois seulement, 112 liens entre mentors et mentorées ont été établis par courriel ou par présentation en personne lors d’événements organisés dans le cadre de BSS Connect.

En 2017, l’école Bishop Strachan a lancé une nouvelle plateforme de mobilisation des diplômées en ligne, www.bssconnect.ca, optimisée par Graduway. Ce portail remanié à l’intention des diplômées permet un engagement plus actif et facilite la communication. La plateforme offre aussi des mesures utiles pour l’analyse des tendances en matière de mobilisation et de croissance du réseau, et procure, en temps réel, des données professionnelles et liées au profil et aux activités.

Les participants à cette séance découvriront comment BSS Connect et d’autres programmes semblables :

  • Contribuent à la création d’une culture de la philanthropie.
  • Cultivent des sentiments de connectivité et d’engagement.
  • Permettent de clarifier les caractéristiques des diplômées, leurs préférences en matière de style de communication et d’options relatives aux événements, et plus encore.
  • Encouragent chez les diplômées le concept de la mobilisation pour l’école et l’idée de redonner à celle-ci, et ce, dès le début.

 

Kate Crokam, codirectrice, mobilisation des diplômées, École Bishop Strachan School

Kate Crokam dirige et met en œuvre tous les aspects de la programmation globale à l’intention des diplômées de l’école. Le but de toutes les initiatives est d’encourager et de soutenir la participation des anciennes élèves par l’intermédiaire d’une bonne communication, de réseautage professionnel, d’occasions de mentorat, d’interaction personnelle, de réunions, d’événements pour les sections et d’initiatives pour les jeunes diplômées, visant à assurer la mobilisation d’un large éventail de la communauté des diplômées.


La paix, l’ordre et la bonne gouvernance

Stephen Beatty, directeur, Collège Royal St. George’s

Stephen Beatty a été nommé 6e directeur du Collège Royal St. George’s en 2011. Ses rapports avec le collège remontent à 1976, alors qu’il était étudiant de 4e année. Diplômé « Lifer » en 1986, Stephen Beatty a été président de l’association des diplômés de 2000 à 2002 et membre du Conseil d’administration du Collège Royal St. George’s de 2003 à 2010. Avant de revenir au collège en tant que directeur de l’école, il a été directeur de l’École Montcrest de 2006 à 2011. Il est aussi le fier parent de deux fils qui sont aussi élèves du collège, Jack (2022) et Finn (2025).