Les lauréats 2021

Félicitations aux lauréates et lauréats des Prix des réalisations exceptionnelles 2021!
Le CCAE est heureux d’annoncer ses lauréates et lauréats 2021, et publiera des annonces virtuelles successives célébrant les gagnants toutes les semaines à partir du début avril. Pour célébrer avec nous et partager cette reconnaissance de leurs réalisations, suivez @ccaecanada sur (Twitter / Facebook / Instagram) ou sur LinkedIn.


 

Prix pour services insignes 2021 - Avec soutien par Manuvie

Rod Morrison

Rod Morrison, Université Acadia (retraité)

C’est avec honneur que le CCAE célèbre la carrière très distinguée de Rod Morrison en lui décernant le Prix pour services insignes 2021. La carrière de Rod Morrison couvre de nombreux rôles dans le secteur de l’avancement institutionnel et des organismes sans but lucratif canadiens, et son expertise a eu une incidence positive sur le CCAE et sur nos membres en raison de son rôle au conseil d’administration.

Après plus d’une dizaine d’années dans le secteur du bénévolat en soins de santé, Rod Morrison a rejoint l’équipe de l’avancement à l’Université McMaster en 2002, où son style de direction et son dévouement pour l’engagement et la participation significative (tant des diplômés que du personnel) ont contribué aux nombreuses réalisations de l’université. Un des principaux aspects de son temps à l’Université McMaster a été d’élargir la portée de la réputation de l’université auprès de ses diplômés internationaux, ce qui a grandement contribué au succès de la campagne de 474 millions de dollars de l’Université McMaster.

Rod a joué un rôle décisif dans l’accroissement de notre soutien partout où il a voyagé. L’Université McMaster profite jusqu’à ce jour des relations qu’il a solidifiées pendant ces années. En effet, lorsque la campagne s’est terminée, l’université a décidé de le maintenir dans ce rôle. Voilà qui témoigne de son impact.
Roger Trull, ancien vice-président (retraité), Avancement, Université McMaster

Après 10 ans à l’Université McMaster, Rod Morrison a accepté le poste de vice-président de l’avancement à l’Université Acadia, où il a également occupé le poste de président de la Fondation américaine de l’Université Acadia et de président de la fondation de l’Université Acadia. Fort de son expérience dans le secteur de l’avancement, Rod Morrison a rapidement pris la direction de l’équipe d’Acadia et son mandat a produit d’excellents résultats en matière d’investissements dans l’université, mais aussi dans le secteur de plus en plus important des services après-don et du renforcement des relations et des liens avec les collectivités. Il a élargi le programme des diplômés et a redynamisé les événements tenus partout en Amérique du Nord et dans le monde, menant ainsi l’université à des années records en matière de financement qui ont culminé avec la campagne Campaign for Acadia, qui a dépassé son objectif de 75 millions de dollars de plus de 12 millions de dollars.

L’héritage de Rod Morrison sera durable pour l’Université Acadia où ses collaborations avec le personnel, les professeurs, les bénévoles et la collectivité ont souligné son dévouement au service et à l’intendance, et son approche qui met l’accent sur la responsabilité, la transparence et les communications respectueuses avec tous les groupes d’intervenants.

« L’avancement de l’éducation est au cœur des valeurs de Rod. Il s’agit d’une personne très instruite, qui est revenue à l’Université Acadia après son doctorat pour siéger au comité directeur avec d’autres chercheurs et chefs d’entreprise afin de promouvoir la mission de l’université. » Il a fait preuve d’une grande éthique du travail et d’un engagement envers l’excellence à toutes les étapes du processus, inspirant ses équipes à toujours faire de leur mieux dans tout ce qu’ils ont entrepris.
Nancy Handrigan, CFRE, Vice-rectrice, avancement institutionnel, (intérimaire) Université Acadia

Au-delà de son travail avec ces établissements d’enseignement exceptionnels, Rod Morrison s’est aussi consacré à la collectivité élargie de l’avancement institutionnel et de l’éducation. En plus de siéger au conseil d’administration du CCAE et de participer à diverses conférences, Rod Morrison a été coprésident d’un congrès national et a toujours profité des occasions de perfectionnement professionnel offertes par le CCAE. Il a également encouragé les membres de son équipe à réaliser leurs aspirations au sein du CCAE. Il est aussi un membre fondateur de la Fondation PETNA, qui offre une assistance financière et un capital intellectuel aux projets misant sur les jeunes, l’éducation et le développement communautaire.

Redonner à la collectivité est essentiel pour Rod, dans sa vie personnelle et professionnelle. C’est cet esprit qui lui a permis de réussir à convaincre les gens de l’importance de redonner à la communauté de l’Université Acadia.
Nancy McCain

Merci, Rod Morrison, pour votre travail très apprécié en tant que défenseur, de bien des façons, du secteur de l’avancement au Canada et bien au-delà. Vous êtes un véritable exemple de la signification de ce prix et de ce que l’on entend par l’atteinte de l’excellence professionnelle.

 

Prix des Amis de l’éducation 2021 - Avec soutien par Offord Group

Roger Warren

Dr. Roger Warren, Fondateur et président de la Fondation Rathlyn

Roger Warren est un philanthrope inspirant, généreux et humble qui, depuis plus de 50 ans, a eu un impact au sein de quatre établissements d’enseignement canadiens et bien au-delà. Ses talents, son temps et sa mentalité philanthropique ont permis au secteur de l’éducation au Canada d’avancer à grands pas, et tous ceux qui l’ont connu sont unis dans la ferveur de leur profonde gratitude.

À la suite de sa carrière inspirante, qui comprend de nombreuses réalisations dans le monde des affaires, Roger Warren a fondé, en 1979, une fondation familiale privée – la Fondation Rathlyn – aux côtés de sa défunte épouse, Mary. Par l’intermédiaire de la vision inspirante de la fondation, il s’engage à créer une société meilleure et à enrichir les vies d’un grand nombre de personnes en investissant en éducation et en recherche médicale, en science vétérinaire et en éducation, ainsi qu’en services aux personnes handicapées et aux étudiants autochtones.

Récemment, le soutien de la Fondation Rathlyn a joué un rôle déterminant à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) et a permis au Collège vétérinaire de l’Atlantique (AVC) de l’université de créer un centre d’imagerie diagnostique. Ce soutien aux activités de l’AVC constitue une amélioration importante de la capacité du centre en matière de diagnostic des maladies touchant les animaux. De plus, la fondation appuie les étudiants de l’AVC au moyen de bourses et de fonds généreux, établis par la famille Warren. Un de ces fonds soutient le projet Chinook, qui offre des soins vétérinaires essentiels gratuits aux communautés du Grand Nord canadien où les services médicaux vétérinaires ne sont pas offerts. En reconnaissance de ses contributions importantes à l’éducation et à la communauté, l’UPEI a décerné à Roger Warren un doctorat honorifique en 2019.

« Grâce à ses antécédents en matière de participation et de philanthropie partout au Canada, qui démontrent sa grande compréhension de l’éducation et de son importance pour notre avenir, nous sommes convaincus que Roger Warren mérite amplement le Prix des amis de l’éducation du CCAE. »
Myrtle Jenkins-Smith, Directrice générale, Service du développement et de la mobilisation des diplômés, Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Si on remonte dans le temps, le chemin de la réussite n’a pas été facile pour Roger Warren. En1951, il étudie pendant trois ans dans le programme de commerce de l’Université McGill, et bien qu’il n’ait pas terminé la quatrième année en raison d’un trouble d’apprentissage, il continue d’avoir une incidence sur les étudiants de l’université, avec qui il partage l’histoire inspirante de sa vie avec la dyslexie.

Dans un article, Roger Warren a fait remarquer : « C’est peut-être parce que je n’ai pas eu un parcours universitaire habituel que l’investissement dans les étudiants m’intéresse davantage [...]. Ils sont l’avenir de la société canadienne. »

Toujours modeste et préférant rester anonyme, Roger Warren a fait plusieurs investissements à l’Université McGill pendant plus de 50 ans. Par l’intermédiaire de la Fondation Rathlyn, il a institué des bourses d’études supérieures et professionnelles aux facultés des arts, de droit et des sciences ainsi qu’à la Faculté de gestion Desautels. Roger Warren reconnaît la pluralité de la société canadienne et la façon dont cette diversité se reflète dans l’enseignement supérieur. De plus, par l’intermédiaire de la fondation, il a créé la bourse Rathlyn à l’Institut d’études canadiennes de McGill, qui couvre les dépenses d’un étudiant autochtone admis à un programme de maîtrise ou de doctorat pour poursuivre des recherches dans le domaine des études canadiennes. Sa préoccupation pour la diversité est également évidente dans les nombreuses façons dont il promeut les droits des personnes handicapées. Sa générosité a en grande partie été orientée vers le Bureau des étudiants en situation de handicap de l’Université McGill et, par la suite, il a appuyé des activités et des bourses à l’intention des étudiants de la Faculté de droit visant à promouvoir la recherche sur les questions de handicap et de droit.

« Les nombreuses initiatives qu’il a soutenues s’étendent à toute l’université et permettent de s’assurer que tous les étudiants peuvent s’épanouir en enseignement supérieur et trouver des débouchés pour leur avenir. Son engagement profond envers les étudiants de l’Université McGill témoigne du fait qu’il reconnaît que c’est grâce à l’éducation que nous parviendrons à façonner une société canadienne plus équitable et innovatrice. »
Marc Weinstein, Vice-principal, Avancement universitaire. Université McGill

Poursuivant son cheminement en bénévolat et en philanthropie, Roger Warren est membre de la corporation du Collège Pickering, qui est responsable d’élire le conseil d’administration de l’école indépendante, de détenir l’école en fiducie et d’assurer son succès à long terme. Ayant joué de nombreux autres rôles au Collège Pickering, l’école a récemment récompensé Roger Warren en lui décernant le prix « Class of 1842 », la plus haute distinction décernée par le collège à un diplômé, à un ancien professeur ou à un membre du personnel. Ce prix rend hommage aux personnes dont le service à l’éducation dans une école, un collège ou une université canadienne est si exemplaire qu’il représente un jalon important dans le développement de cet établissement d’enseignement ou qu’il a une incidence nationale ou internationale.

Le Collège vétérinaire de l’Ontario (OVC) à l’Université de Guelph est un autre établissement d’enseignement ayant bénéficié du soutien de la Fondation Rathlyn et de Roger Warren par les bourses généreuses accordées aux étudiants, toujours octroyées de façon anonyme. Roger Warren a été un des membres fondateurs du Pet Trust du Collège vétérinaire de l’Ontario il y a plus de trente ans.  Il a été président du conseil d’administration pendant six ans et est aujourd’hui membre honorifique du conseil. Il a également siégé au conseil de fiduciaires du Heritage Fund à l’Université de Guelph. De plus, il est membre du cabinet de la campagne Better Planet Project de l’université. Cette campagne a amassé plus de 2 millions de dollars pour améliorer l’enseignement, l’apprentissage, la recherche, les bourses et les installations. En reconnaissance de ses efforts dans le domaine de la promotion des sciences de la santé et de la médecine vétérinaire, y compris sa participation à la création du Pet Trust du Collège vétérinaire de l’Ontario, l’Université de Guelph lui a décerné un doctorat honorifique en 2010.

« En combinant sa passion pour l’innovation en matière de santé des animaux et pour le soutien aux étudiants, Roger Warren a eu une influence extraordinaire sur notre potentiel de recherche. En outre, son rôle fondamental dans la création du Pet Trust de l’OVC et de son programme commémoratif très réussi a mené à un héritage de plus trois décennies de soutien. L’engagement personnel de Roger Warren dans le succès de nos étudiants et son engagement envers l’OVC sont véritablement uniques. »
Jeffrey J. Wichtel, B. ès science vétérinaire, Ph. D., Dip. ACT, Professeur et doyen, Université de Guelph

C’est un très grand honneur pour le CCAE de célébrer et de reconnaître les efforts philanthropiques et altruistes de Roger Warren par la remise du Prix des amis de l’éducation 2021.

 

Prix de l’étoile montante 2021

Olivia Willie

Olivia Wyllie, Université Concordia

Olivia Wyllie a rejoint l’Université Concordia à titre de gestionnaire du centre d’appels de la campagne annuelle, où elle s’est donnée pleinement à son rôle en supervisant l’équipe du centre ainsi que 50 étudiants-employés. Elle est rapidement devenue un membre estimé de la communauté de l’Université Concordia.  Olivia Wyllie est une professionnelle accomplie : toujours prête à aider, appréciée de tous et respectée par ses collègues.

« Olivia est déterminée à réussir et possède une curiosité innée et un réel désir d’apprendre, de perfectionner ses compétences et de faire progresser sa carrière. »
Paul Chesser, B. ès arts, 1994, Diplôme d’études supérieures, 1997, vice-président, Avancement, Université Concordia

Lorsque la pandémie a frappé, les efforts déployés par Olivia ont constitué l’une des grandes histoires de réussite de l’Université Concordia. Au cours du printemps et de l’été 2020, elle a assuré la transition du centre d’appels de l’Université Concordia à un fonctionnement à distance, ce qui a nécessité de nouvelles approches en matière de recrutement, de technologies de l’information, d’administration et plus encore. Malgré une diminution importante de la main-d'œuvre étudiante, et contrairement aux attentes, le programme téléphonique est en voie d’atteindre ou de dépasser ses résultats précédents. En plus du succès de ses efforts à l’Université Concordia, de nombreux collègues d’établissements homologues ont indiqué que ses efforts les avaient guidés et inspirés à adopter des solutions similaires.

Au-delà de son rôle, Olivia recherche des occasions d’aider dans d’autres secteurs de l’université et de combler ses propres aspirations. Elle a récemment accepté de siéger au sous-comité de la campagne de financement du Groupe de travail du recteur sur le racisme anti-Noirs, dont le mandat est de superviser un large éventail d’efforts anti-racistes à l’Université Concordia afin de l’aider à devenir un endroit plus diversifié et accueillant, qui a des racines profondes dans la collectivité. Elle est également étudiante à temps partiel dans le programme de diplôme d’études supérieures en administration à l’Université Concordia.

Olivia possède une vaste expérience professionnelle et de bénévolat qui ont façonné sa passion et son dévouement. Elle a occupé le poste de vice-présidente des communications pour le comité des jeunes dirigeants et a été membre du comité de mobilisation communataire à la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile, où elle a beaucoup impressionné son ancienne collègue Ana Isabel Otero :

« Dans son rôle en tant que membre de comité, madame Wyllie a été une source d’inspiration pour les personnes vivant avec le diabète de type 1. Elle a pris le temps de parler avec les adultes et les familles dont un membre avait récemment reçu un diagnostic de diabète de type 1 pour partager son expérience et offrir son soutien. Ses compétences interpersonnelles et de communication, sa capacité à écouter et à s’exprimer ont permis au programme de mobilisation communautaire de croître et à l’organisation de se positionner en tant que ressource de choix pour les familles et les adultes atteints de diabète de type 1 à la recherche de soutien et d’information. »

De plus, dans un rôle précédent à titre de responsable du développement pour l’organisme Sentier transcanadien, elle a mis en places des stratégies de financement innovantes et gagné l’estime de ses collègues :

« Elle a relevé tous les défis, respecté toutes les échéances et atteint tous les objectifs avec professionnalisme et élégance. Grâce à sa volonté d’apprendre et à relever de nouveaux défis, Olivia a su présenter de nouvelles idées et solutions qui étaient à la fois utiles et pratique, et a amélioré notre efficacité et renforcé nos processus dans toute l’organisation. »
Sandra Pimpao, directrice, Développement, Sentier transcanadien

« Dès le début, l’intelligence émotionnelle et le leadership d’Olivia étaient évidents. Elle a fait preuve de délicatesse et de respect pour les capacités de mon équipe, tout en s’assurant que nos stratégies en matière de financement continuaient d’aller de l’avant.
Jérémie Gabourg

C’est avec grand plaisir que le CCAE décerne le Prix de l’étoile montante 2021 à Olivia Wylie, un honneur amplement mérité pour ses belles réalisations et pour la réussite actuelle et future de l’Université Concordia.

 

Lyndsay Montina

Lyndsay Montina, Université de Lethbridge

Dans son rôle de gestionnaire des relations avec les diplômés, Lyndsay Montina travaille à créer des changements importants à l’Université de Lethbridge depuis les quatre dernières années. Ses efforts en vue de renforcer l’engagement au sein de cette petite équipe ont apporté beaucoup de succès à l’université.

Elle est une championne de l’avancement institutionnel qui a cherché à renforcer la profession une personne à la fois, à travers la candidature réussie de deux boursiers TD Assurance Meloche Monnex en avancement institutionnel. Elle a également initié des dizaines d’étudiants au domaine de l’avancement institutionnel grâce au club étudiant de l’avancement qu’elle a contribué à créer.

« Lyndsay est la principale raison pour laquelle le service des relations avec les diplômés a connu autant de succès en si peu de temps. Notre équipe est petite, mais grâce à la vision et à la direction de Lindsay, elle a accru son efficacité, créé de la valeur pour notre clientèle et maintenu son élan pour l’avenir. »
Karissa Hartley, coordonnatrice de la mobilisation des diplômés, Université de Lethbridge, Lauréate de la bourse TD Assurance Meloche Monnex 2019 en avancement institutionnel

La passion de Lyndsay Montina pour la mobilisation efficace des diplômés a inspiré de nombreuses nouvelles initiatives institutionnelles, dont la création de la première évaluation des besoins des diplômés à grande échelle en 2017. Ces résultats lui ont permis d’établir un ensemble impressionnant de programmes uniques pour les diplômés, de créer quatre nouvelles sections de l’association des diplômés et de développer un programme robuste de transition pour les jeunes diplômés. Ses capacités stratégiques ont apporté à la communauté élargie une plus grande compréhension des contributions des diplômes.

Son travail dans le cadre du programme de Prix des réalisations des diplômés a mené à la création du plus grand bassin de candidats dans l’histoire de l’université.

En s’appuyant sur sa vision ambitieuse d’une communauté de diplômés actifs, elle a développé des stratégies et des programmes qui ont doublé le nombre de diplômés engagés à l’Université. Lorsqu’une occasion d’intégrer la présence des diplômés dans un projet se présente, elle est la première à explorer la possibilité. Lyndsay Montina possède une vue d’ensemble et elle sait que la voie de l’avenir pour un établissement d’enseignement consiste à investir dans diverses perspectives et équipes.

« Lyndsay a su faire de grands progrès dans son travail avec l’Association des diplômés à l’Université de Lethbridge. Grâce à ses conseils et à son appui, l’organisation a une nouvelle énergie et un nouvel objectif.  Il est maintenant de plus en plus courant à l’université de toujours garder à l’esprit le parcours global de nos étudiants : d’étudiants éventuels à étudiants inscrits et finalement à diplômés. »
Michael Whipple, directeur, Bureau du Président Université de Lethbridge

Lyndsay Montina est une bénévole très engagée à l’université et elle occupe des postes au CASE, au CCAE, à Imagine Canada, aux Repaires jeunesse du Canada de Lethbridge (à titre d’ancienne présidente du conseil d’administration) et au YWCA de Lethbridge et district. Elle a également fait agit comme animatrice et mentor dans le cadre du Programme de leadership du gouvernement de l’Alberta.

Dans un bref laps de temps, elle a eu un impact profond sur tous ceux qui ont eu le plaisir de communiquer avec elle. Son dévouement pour son travail à l’Université de Lethbridge témoigne de son énorme engagement à créer des expériences mémorables et bénéfiques pour les étudiants et diplômés. Le CCAE est heureux de décerner le Prix de l’étoile montante 2021 à Lyndsey Montina. Nous sommes impatients de voir ce que l’avenir de sa carrière réserve pour le secteur de l’avancement au Canada.