Les lauréats 2022

Félicitations aux lauréates et lauréats des Prix des réalisations exceptionnelles 2022!
Le CCAE est heureux d’annoncer ses lauréates et lauréats 2022, et publiera des annonces virtuelles successives célébrant les gagnants toutes les semaines à partir du début le 31 mars. Pour célébrer avec nous et partager cette reconnaissance de leurs réalisations, suivez @ccaecanada sur (Twitter / Facebook / Instagram / LinkedIn).


 

Prix de l’étoile montante 2022 - Avec soutien par Anthology Inc.

 

 

 

Lisa Andreana

Lisa Andreana, Université Wilfrid-Laurier

Lisa Andreana apporte une contribution exceptionnelle à l’équipe des relations avec les diplômés de l’Université Wilfrid-Laurier depuis 2018, au poste d’agente des diplômés en charge des retrouvailles, des réunions de promotion et des événements spéciaux. Lisa est fière des relations solides qu'elle a établies et de la créativité dont elle a fait preuve pour contribuer au succès de l'université.

Appliquant ses ompétences exceptionnelles à la gestion de projet et en planification d'événements, Lisa a travaillé avec diligence pour défendre de nombreuses initiatives remarquablement réussies. Dans ses fonctions, elle est responsable des Retrouvailles, événement phare de mobilisation des diplômés de Wilfrid-Laurier qui attire des représentants d’un grand nombre de promotions. Andreana, qui avait planifié un exceptionnel événement en personne en 2020, a dû (comme bien d’autres) changer de cap rapidement vu les importantes difficultés engendrées par la pandémie. Il en a résulté un événement virtuel qui a fait mieux que ce que l’on aurait pu attendre d’un événement en présentiel. Cette initiative qui visait à susciter une occasion de contacts significatifs entre l’Université et ses diplômés a remporté un Prix d’excellence (catégorie Or), a fait participer 575 diplômés à 18 événements virtuels, a incité la diplômée Mary Berg, chef vedette de la télé, à renouer des liens avec l’Université et a offert à des groupes de diplômés plus restreints la possibilité de prendre contact via des réunions de promotion virtuelles appelées « Rézoomions ».

Même si elle travaille depuis peu en avancement universitaire, Lisa Andreana a eu un impact significatif sur l’engagement de nos diplômés. Son apport est varié : contribution substantielle au domaine par la littérature, établissement de liens entre les collègues du domaine de l’avancement, présentation au congrès national et reconnaissance dans le cadre du programme des Prix d’Excellence. - Deanne Piticco directrice associée, Relations avec les diplômés, Université Wilfrid-Laurier

De plus, Lisa travaille à promouvoir l'esprit d'avancement et de collaboration grâce à de nombreux postes professionnels et bénévoles. Forte de son succès avec le projet Retrouvailles, Lisa et un collègue ont partagé cet accomplissement avec d'autres collègues canadiens de l'avancement lors au congrès national 2021 du CCAE. La présentation a été suffisamment utile pour inciter un participant à la conférence à faire un don à Laurier ! L'engagement continu de Lisa dans le domaine de l'avancement a été mis en évidence en 2020 lorsqu'elle a réuni des collègues de planification de réunions et de retours à la maison de partout en Ontario et organisé des appels mensuels. Au moment de leur création, ces appels ont fourni une occasion bien nécessaire de collaborer et de partager des stratégies entre diverses institutions.

Lisa’s motivation à créer des liens, à collaborer et à développer ses aptitudes en avancement la suit partout, ce qui fait d’elle une source d’inspiration pour bien des gens. En 2019, en faisant du réseautage au congrès du CASE sur les retrouvailles et les réunions de promotion, elle a établi un lien vital avec une personne qu’elle a fortement enthousiasmée par son dynamisme.

« Même si elle est relativement nouvelle dans le domaine, Lisa performe déjà comme une professionnelle chevronnée. C’est une personne à la fois créative et d’un grand soutien et une formidable bâtisseuse communautaire, ce qui en fait une lauréate tout indiquée pour ce prix. Je suis certaine qu’elle connaîtra beaucoup de succès dans le domaine de l’avancement. » - Susan Fine, agente principale du développement, Division des dons annuels et majeurs, Avancement universitaire, Université de Toronto

Par ses brillantes réalisations, sa créativité et son enthousiasme, Lisa Andreana est la parfaite incarnation de l’étoile montante, et toute la communauté du CCAE est ravie de lui rendre hommage en lui décernant ce prix.

 

Alexis De Leon

Alexis De Leon, Université de Guelph

À l’Université de Guelph, Alexis De Leon est un leader éclairé, dynamique et axé sur le travail d’équipe. Ses liens avec cet établissement remontent à l’époque de ses études, d’abord au Département des sciences de la nutrition et de la nutraceutique, où il a obtenu un baccalauréat en kinésiologie, puis à la Gordon S. Lang School of Business and Economics, où il a obtenu un MBA en gestion des aliments et de l’agroalimentaire.

« Alexis est un esprit brillant. Il démontrait en toute occasion un véritable leadership et apportait de remarquables contributions à chaque projet. Il était extrêmement efficace, se familiarisait rapidement avec les nouveaux concepts et programmes et était très généreux de son temps quand il s’agissait d’aider les autres. » - Karin Younghans, MBA, directrice régionale des ventes, Est du Canada, ADAMA

Après son brillant parcours scolaire, Alexis De Leon a été embauché comme technicien aux Services de laboratoire de l’Université. Plus tard, comme beaucoup de professionnels de l’avancement en devenir, il a découvert que le travail du Service des relations avec les diplômés et du développement était passionnant, en particulier au Collège vétérinaire de l’Ontario. Après avoir commencé comme coordonnateur des finances, sa compassion et ses compétences l’ont amené à occuper son poste actuel de directeur des finances, Traitement des dons et dossiers.

S’il a dû faire face à de nombreux défis liés à la pandémie et à de nombreux autres changements cruciaux dès le début de ses fonctions au Service des relations avec les diplômés et du développement, Alexis De Leon surmonte toutes les situations avec grâce et compassion. Il a joué un rôle primordial dans le succès de son Service et, dans les liens étroits qu’il entretient avec le Collège vétérinaire de l’Ontario, il se fait le champion de l’altruisme et soutient qu’il faut faire preuve d'une extrême empathie pour tenir compte des sensibilités des clients.

« OVC Pet Trust est fondé sur la collaboration et Alexis est un partenaire précieux dans le cadre de notre travail. Nous pouvons toujours compter sur ses présentations bien documentées de solutions réfléchies qui tiennent compte des points de vue de nos différents partenaires et en même temps abordent toutes nos possibles questions et préoccupations. Ce n'est pas une tâche facile et Alexis se montre toujours à la hauteur. » - Kim Robinson, directrice, OVC Pet Trust

Son excellence dans le domaine de l’avancement est exceptionnelle. Il a progressé rapidement dans ses fonctions actuelles et s’est vu confier des responsabilités croissantes au sein de l’équipe du Service des dons. Il est désormais une ressource incontournable pour les collecteurs de fonds de première ligne lorsqu’ils doivent traiter des dons complexes. Leader accompli, Alexis De Leon fournit des conseils constructifs sur la négociation et l’acceptation des dons et n’hésite pas à participer aux discussions avec les donateurs, si besoin est.

Dans ses actuelles fonctions de directeur des finances, Traitement des dons et dossiers, Alexis brille non seulement en tant que leader pour ses subordonnés, mais aussi en tant que véritable soutien et collaborateur pour l’ensemble de l’équipe des relations avec les diplômés et du développement. Il est un contributeur de premier plan au succès de l’ensemble de l’équipe non seulement parce qu’il démontre une solide éthique de travail et un grand empressement à relever tout défi qui peut se présenter à lui, mais aussi parce qu’il se fait le champion des valeurs qui sont au cœur du Service des relations avec les diplômés et du développement. - Jason Moreton, vice-recteur associé, Avancement, Université de Guelph 

C’est avec un immense plaisir que le CCAE reconnaît Alexis De Leon en lui remettant le Prix de l’étoile montante 2022, un honneur bien mérité en raison de ses éclatantes réalisations et de ses contributions actuelles et futures au succès de l’Université de Guelph.

  

Caroline Girard

Caroline Girard, Fondation de l’Université Laval

Caroline Girard possède plus de 20 ans d’expérience comme professionnelle en marketing et communication. Récemment entrée dans le secteur de l’avancement, elle s’est investie totalement et avec détermination dans ses fonctions. Caroline a débuté son rôle au sein de la Fondation de l'Université Laval en 2017 et depuis, elle a constitué un impressionnant portfolio de réalisations qui lui a valu d’être nommée à son poste actuel de vice-présidente, Développement et partenariats.

Même si elle est relativement nouvelle à la Fondation, elle a à son actif des réalisations nombreuses et remarquables. En dépit de la pandémie qui a restreint l’accès aux occasions de collecte de fonds, Caroline Girard a continué d’accroître les gains philanthropiques pour la Fondation et l’Université : elle a notamment fait augmenter de 24 p. cent le montant annuel recueilli et a recruté, pour une année, 1700 donateurs de plus que l’année précédente.

En période de turbulence, son leadership a insufflé une dynamique essentielle à la Fondation. Elle a créé le tout premier événement institutionnel axé sur le développement à l’Université : La semaine Ulaval pour toujours. Et dès le début de la pandémie, elle a élaboré et mis en œuvre le Fonds d’urgence COVID-19 pour soutenir la communauté étudiante de l’Université Laval. Cette initiative, fruit de son dévouement et de son leadership visionnaire, a recueilli plus de 1,2 million $ et est venue en aide à près de 1200 étudiants.

« Rapidement, Caroline Girard a contribué à l’augmentation des dons philanthropiques et du nombre de donateurs. Elle a notamment participé à l’organisation de la reconnaissance des donateurs qui ont contribué à la plus importante campagne de financement de l’histoire de l’Université Laval. Son leadership exemplaire lui a permis de diriger avec succès un audacieux projet d’actualisation du modèle de relations avec les diplômés. » - Alain Gilbert, président-directeur général, Fondation de l’Université Laval

Caroline's leadership, de sens du bénévolat et d’expertise qui fait ressentir à tous ceux qui la côtoient le potentiel immense et la capacité de réussite qui émanent d’elle. Sa nomination été soutenue par de nombreuses personnes qui ont travaillé en étroite collaboration avec Caroline et ne pouvaient contenir leur croyance dans sons magnétisme :

« Par ses diverses implications, les nombreux projets auxquels elle a participé et ses multiples réalisations, Caroline Girard s’est immédiatement démarquée et a rapidement été reconnue comme un pilier de la culture philanthropique à l’Université. » - Sophie D’Amours, rectrice, Université Laval

« Les actions de Caroline ont des incidences concrètes et significatives. Elle est sans conteste un pilier du développement à notre université et sa contribution mérite d’être reconnue. Je soutiens donc pleinement sa candidature. L’Université Laval et l’ensemble de la société québécoise peuvent être fières de pouvoir compter sur des femmes à son image, des femmes d’avant-garde, des femmes de cœur, des femmes qui s’impliquent. » - Rénald Bergeron, vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé, Université Laval, et membre du conseil d’administration, Fondation de l’Université Laval

« Le dynamisme avec lequel elle s’investit dans chaque projet est remarquable; il émane d’elle un dynamisme contagieux qui mobilise. » - Sylvie Paquette, administratrice de sociétés, diplômée et grande donatrice (depuis presque 25 ans) de l’Université Laval, ancienne directrice de la Fondation de l’établissement

Parce qu’elle est un exemple parfait de ce qu’est une étoile montante, c’est avec un immense plaisir que le CCAE rend hommage à Caroline Girard en lui décernant ce prix.

 

Prix des Amis de l’éducation 2022 - Avec soutien par Marts & Lundy

 

Vivienne Poy

Dr. Vivienne Poy

Le soutien de l’honorable Vivienne Poy à l’égard de l’éducation est indéfectible, et son influence se fait sentir d’un bout à l’autre du pays, en particulier dans les universités de Toronto, McGill, York et Simon-Fraser ainsi qu’au Collège Seneca – où son impact est significatif. Bienfaitrice généreuse et dévouée et icône très respectée du multiculturalisme, Mme Poy a grandement contribué à l’essor de ces établissements, et son rôle à cet égard a entraîné des répercussions partout dans le monde.

Pendant des décennies, Mme Poy a servi la communauté sans relâche par ses contributions remarquables comme entrepreneure, créatrice de mode, auteure et historienne. C’est également une pionnière qui a consacré sa vie à faire connaître l’histoire des Canadiens d’origine chinoise. Mme Poy a grandi à Hong Kong. Au Canada, son parcours a débuté à l’Université McGill – où elle a obtenu un diplôme en histoire – et s’est poursuivi au Collège Seneca – où elle a obtenu un diplôme en arts de la mode. Sa passion pour l’entrepreneuriat date de 1981, année du lancement de son entreprise de mode, Vivienne Poy Mode. C’est à cette époque qu’elle a commencé à établir sa réputation d’ardente défenseure de la communauté sino-canadienne par son bénévolat, son érudition et ses efforts constants pour renforcer l’éducation postsecondaire.

« Elle a énormément amélioré la vie des Canadiens d’origine chinoise en faisant entendre leur voix et en veillant à ce que leur place dans l’histoire du Canada soit reconnue et comprise. Diplômée, bénévole et citoyenne universitaire exceptionnelle, Mme Poy mérite pleinement cette reconnaissance. » - Meric S. Gertler, CM, FRSC, FBA, FAcSS, recteur de l’Université de Toronto

Université McGill : Après ses études, elle a eu un impact exemplaire sur l’établissement. Elle est devenue un modèle inspirant et a tiré parti de son statut de femme d’affaires prospère et de première Canadienne d’origine chinoise à être nommée au Sénat du Canada pour faire progresser des causes comme le multiculturalisme, les droits de la personne et l’égalité des genres. Elle a occupé de nombreux postes bénévoles à McGill, notamment celui de membre du Conseil des gouverneurs.

Collège Seneca : Elle a créé des bourses et des prix et elle a fait don de la totalité de sa collection au Centre des ressources en mode de l’établissement. Ces 275 pièces contribuent de façon importante aux connaissances des étudiants et illustrent l’histoire de la mode et sa relation avec l’avenir du Collège. Par son bénévolat, elle est devenue un membre reconnu de la communauté de Seneca, tant auprès des enseignants que des étudiants.

Université York : L’engagement et le soutien à long terme de Mme Poy à l’égard de l’établissement a eu de profondes répercussions sur les membres de la communauté. En reconnaissance de son attachement indéfectible à des causes comme l’engagement mondial, les droits de la personne, le multiculturalisme et l’égalité des genres et des races, l’établissement lui a décerné un doctorat honorifique en droit.

Tout au long de sa vie professionnelle – que ce soit comme universitaire respectée, législatrice et leader communautaire progressiste, philanthrope dévouée et créatrice de mode, auteure et entrepreneure accomplie –, elle a promu un message de résilience devant les défis — un message qui a incité un très grand nombre de futurs leaders partout au pays à mettre leurs connaissances, leur expérience et leur talents au service de notre société multiculturelle. - Rhonda L. Lenton, Ph.D., rectrice et vice-chancelière, Université York

Université Simon-Fraser : À titre de présidente d’honneur du Chinese Canadian History Project du David Lam Centre, Mme Poy a suscité d’importantes contributions à un milieu universitaire engagé dans sa communauté. En collaboration avec l’Université, elle a suscité un appui généralisé pour cette initiative d’éducation civique qui met pleins feux sur les défis que doivent relever les Canadiens d’origine chinoise et leurs contributions à notre pays.

Mme Poy a reçu de nombreux prix pour son travail, dont deux Médailles du jubilé de la reine, elle a été nommée au Palmarès des 25 immigrants canadiens les plus remarquables et a été reconnue comme l’une des 100 femmes d’affaires les plus influentes du Canada.

Université de Toronto : L’Université, qui est l’un des principaux établissements à proposer des candidatures à ce palmarès, bénéficie depuis des décennies du soutien de Mme Poy, distinguée diplômée titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en histoire dont l’établissement est très fier. Mme Poy a siégé au Conseil des gouverneurs et a accepté, en 2003, le rôle de chancelière, chef titulaire de l’Université.

En outre, elle a dirigé de nombreuses initiatives au sein de l’établissement. Elle a créé plusieurs bourses, la Chaire Richard Charles Lee en études sino-canadiennes au Collège universitaire et la Bibliothèque Richard Charles Lee Canada-Hong Kong, qui abrite une impressionnante collection de documents de recherche portant sur l’histoire de la région. Elle a été une figure marquante de la croissance de l’Institut asiatique de l’École Munk des affaires internationales et des politiques publiques, et elle a consacré temps et expertise à la constitution d’un solide ensemble de ressources visant à faire mieux comprendre l’histoire et l’expérience des Canadiens d’origine asiatique. 

Mme Poy a beaucoup fait, à l’Université de Toronto et à la grandeur du pays, pour encourager les gens à s’intéresser aux grands moments de l’histoire du Canada, aux gens de diverses origines qui l’ont façonné et aux contributions que notre pays apporte au monde. Elle a enrichi l’expérience de bien des gens par ses efforts sans relâche pour soutenir les bourses, les études de premier cycle et des cycles supérieurs et la recherche innovante. - Joseph Wong, vice-recteur, expérience d’études internationales, Roz and Ralph Halbert Professor of Innovation, Université de Toronto

La prodigieuse liste de réalisations de Mme Vivienne Poy est surpassée uniquement par sa nature bienveillante et altruiste. Elle est une force pour le Canada à tous égards, un exemple de responsabilité envers soi-même, envers son alma mater, envers sa communauté et envers son pays tout entier. C’est un grand honneur pour le CCAE de reconnaître l’honorable Vivienne Poy en lui remettant le Prix des amis de l’éducation pour ses contributions à diverses causes, en particulier à l’éducation.

 

Prix pour services insignes 2022 - Avec soutien par Manuvie

 

Andrea Morris

Andrea Morris, Université de Calgary

En avancement institutionnel, Andrea Morris, vice-rectrice associée et agente principale du développement à l’Université de Calgary, est une leader perspicace, visionnaire et véritablement axée sur les relations. Portée par sa grande capacité d’initiative et sa passion pour son travail, elle est devenue une force inébranlable, et son influence a transformé les efforts en matière de développement déployés à l’Université de Calgary et au-delà de ses murs.

Après avoir commencé sa carrière en avancement à l’Université d’Ottawa en 1996, Mme Morris a ensuite accompli un travail remarquable à l’Université de l’Alberta pendant 15 ans, où elle a occupé différents postes de direction. Elle y a notamment dirigé de nombreuses initiatives, incluant l’expansion de la présence de l’Université dans la ville de Calgary. Ses efforts ont contribué au très grand succès de la campagne de 600 M $ menée à l’occasion du centenaire de l’établissement et ainsi qu’au renforcement des liens entre l’Université et les communautés qu’elle sert.

« Elle est fondamentalement une bâtisseuse communautaire – elle voit les défis comme des possibilités et incite celles et ceux qui la côtoient à adhérer à ses normes élevées pour le mieux-être de tous. » – Indira Samarasekera, rectrice et vice-chancelière émérite, Université de l’Alberta

L’Université de Calgary a énormément bénéficié de sa présence à la direction de Energize: The Campaign for Eyes High, une campagne qui s’est clôturée en 2020 après avoir amassé 1,4 milliard $ pour soutenir la vision stratégique de l’établissement. Le leadership de Mme M orris, son expertise et son impact sont ressentis par les membres du personnel, les dirigeants académiques, les bénévoles et les donateurs, tant anciens qu’actuels, qui imputent les succès institutionnels et leur succès personnel à sa présence.

« Andrea personnifie la véritable professionnelle de l’avancement; elle travaille toujours avec intégrité et passion et cherche sans cesse des occasions d’établir des correspondances entre les aspirations de notre communauté et l’ambition de l’Université. » – M. Elizabeth Cannon, Ph.D., O.C., MSRC, FACG, rectrice émérite, Université de Calgary

« Je ne vois personne qui mérite autant qu’Andrea d’être reconnu pour ses réalisations et son impact. Sa chaleur, son intégrité, son énergie sans borne et son empressement à aider les gens à réaliser leurs objectifs philanthropiques … un véritable désir d’aider… voilà ce qui définit Andrea. » – Dr Chen Fong, professeur émérite, bénévole et bienfaiteur, Université de Calgary.

Tout au long de son parcours professionnel, elle a eu une immense influence tant sur le campus qu’à l’extérieur en élaborant l’argumentaire qui a servi à fonder la réputation de l’Université de Calgary comme « université la plus entrepreneuriale au Canada ». Cet effort a suscité un changement culturel et depuis, la philanthropie et le bénévolat jouent un rôle essentiel dans l’écosystème d’innovation de l’établissement. Une somme de plus de 100 M $ a été amassée durant la campagne pour transformer l’expérience des étudiants et faire progresser les connaissances vers la commercialisation et l’impact. Cela inclut la création du Hunter Hub for Entrepreneurial Thinking, grâce à un don de 40 M $ en 2017, et de UCeed, un groupe de fonds d’amorçage lancé en 2020 qui bénéficie d’un soutien philanthropique et sert à investir dans des entreprises fondées sur la recherche.

Les remarquables réalisations professionnelles d’Andrea Morris et de son équipe ont été à de nombreuses reprises reconnues et récompensées, notamment par des dizaines de prix du Council for Advancement and Support of Education (CASE) : Faculty Star (à des multiples reprises), Gold Awards for Advancement Practices and Initiatives (2020), Best Practices in Donor Relations and Stewardship (2021), et Platinum Award for Best Practices in Fundraising (2021). Au Canada, Mme Morris est également un membre actif et un mentor au sein du CCAE, présentant des communications dans le cadre de nombreux congrès et programmes d’apprentissage professionnel et cherchant sans cesse des possibilités de mentorat pour accroître l’impact de ses collègues. 

« La philanthropie toute personnelle d’Andrea a exalté les valeurs fondamentales de l’Université de Calgary. L’innovation et l’entrepreneuriat font partie de notre ADN, et il était important pour elle de leur accorder la priorité en avancement… Je ne peux dire que des bonnes choses du leadership interne d’Andrea et de la culture organisationnelle qu’elle a instaurée et qui ont mené au succès collectif de notre équipe d’avancement. Elle comprend de façon innée comment créer de l’espace afin que les collègues qui souhaitent des occasions de se développer puissent plus pleinement s’épanouir. Si elle n’est pas avec des bienfaiteurs, vous la trouverez habituellement en train d’encadrer ses collègues pour accroître leurs chances de réussite en collecte de fonds. » – Edward McCauley, Ph.D., MSRC, recteur et vice-chancelier Université de Calgary

Le CCAE est honoré de reconnaître Andrea Morris, une leader audacieuse qui incarne les principaux mérites que vise à reconnaître notre Prix des réalisations exceptionnelles.