Sommet sur la gestion des dons et les relations avec les donateurs

Les 7 et 8 novembre 2018

Hôtel Sheraton Hamilton
116 King Street West
Hamilton, ON

Inscription
Membre : 215 $
Membre potentiel : 315 $

 

 

 
mercredi le 7 novembre 2018

8:00 a.m. - 9:00 a.m.

Inscription et déjeuner

9:05 a.m.- 10:05 a.m.

Séance plénière : Penelope Burk

10:05 a.m.- 10:30 a.m.

Pause

10:30 a.m. - 12:00 p.m.

L’art et la science de la production de rapports de relations avec les donateurs..
Jodi Snowdon, Directrice, relations avec les donateurs, Université Queen’s

12:00 p.m. - 1:00 p.m.

diner

1:00 p.m. - 2:00 p.m.

Service après-don aux membres de l’entourage professionnel.
Elizabeth DiSabato, pécialiste du service après-don, Université Carleton
Mark Savenkoff, directeur des relations avec les diplômés et les donateurs, Université Carleton

2:00 p.m. - 2:15 p.m.

Pause

2:15 p.m. - 2:45 p.m.

Discussion: central vs décentralisé

2:45 p.m. - 4:00 p.m.

Discussion officieuse

 
Jeudi le 8 novembre 2018

8:00 a.m. - 9:00 a.m.

Déjeuner

9:00 a.m. - 10:00 a.m.

Tables rondds/p>

10:15 a.m. - 11:15 a.m.

Les bons, moins bons et (oserons-nous le dire?!) mauvais côtés de la gestion des dons.
Jenny Thomson, agente principale du développement, campagne annuelle, Université McMaster
Susan Wright, Directrice des services après-don et des relations avec les donateurs, Université McMaster

11:15 a.m.- 11:30 a.m.

Pause

11:30 a.m. - 12:30 p.m.

Tout est lié : Élaborer une stratégie globale de gestion des dons principaux.
Jessica Kamphorst, directrice générale, gestion des dons, Université de Toronto

 

Clôture du sommet & boîtes repas à la sortiee

Hôtel Sheraton Hamilton

116 rue King, Ouest, Hamilton, ON

Réservez votre chambre à l’hôtel Sheraton Hamilton

Les tarifs commencent à 189 $ (CAD). Tous les tarifs pour les chambres excluent les taxes et frais applicables : taxe de vente harmonisée (HST) 15 %, taxe d’hébergement 4 %

Reserve your room by October 7, 2018 to ensure you receive the special CCAE rate.

Réservez votre chambre d’ici le 15 octobre 2018 pour vous assurer de bénéficier du tarif spécial du CCAE.

Réservez directement auprès de l’hôtel en appelant au 1-855-516-1090. Mentionnez que vous participerez au Sommet sur la gestion des dons et les relations avec les donateurs du CCAE – LE CONSEIL CANADIEN POUR L’AVANCEMENT DE L’ÉDUCATION.

 

 

Présentateurs

Séances

Service après-don aux membres de l’entourage professionnel
Elizabeth DiSabato - spécialiste du service après-don, Université Carleton
Mark Savenkoff - directeur des relations avec les diplômés et les donateurs, Université Carleton

Les relations sont une chose complexe. Et ce n'est jamais aussi vrai que lorsque nous demandons des dons à notre personnel, aux professeurs et aux membres de la haute direction et des conseils d’administration, et qu’ils acceptent d’en faire un. Nous visons un taux de participation de 100 p. cent à nos campagnes de financement. Mais alors, quand nos collègues, nos patrons et les membres des équipes de direction deviennent des donateurs potentiels et des contributeurs, qu’est-ce que cela implique pour nos processus de service après-don? Qu’est-ce qui doit changer quand le service après-don est destiné à notre entourage professionnel? Qu’arrive-t-il quand les membres de l’équipe qui s’occupent normalement du service après-don auprès des donateurs sont eux-mêmes les donateurs auxquels ils doivent offrir des services?

Cette situation a des répercussions à tous les niveaux : politiques, stratégie, ententes de dons et invitations aux événements. Le doyen participe-t-il à un événement destiné aux donateurs pour les remercier ou pour être reconnu pour sa générosité envers sa faculté? Qui rédige l’entente lorsque l’agent responsable des ententes de dons fait lui-même un don majeur? Comment les politiques sur l’acceptation et l’appellation peuvent-elles être approuvées par les personnes touchées par ces politiques? Quand une personne quitte son poste rémunéré, comment évoluent les relations avec ce donateur?

Participez à une conversation dirigée avec Elizabeth DiSabato, spécialiste du service après-don, et Mark Savenkoff, directeur des relations avec les diplômés et les donateurs, tous deux de l’Université Carleton, qui analyseront comment les stratégies de service après-don personnalisées sont influencées par les affiliations particulières (et nombreuses) qu’ont nos donateurs avec nos établissements.

Objectifs d’apprentissage :
  • Identifier les affiliations non liées aux dons qui influencent les relations qu’entretient un individu avec un établissement
  • Explorer comment le service après-don change lorsque les facteurs relationnels changent et rendent le statu quo peu réaliste
  • Évaluer les risques d’offrir trop / trop peu de service après-don aux membres de notre entourage professionnel ainsi que les possibles conflits d’intérêts

L’art et la science de la production de rapports de relations avec les donateurs
Jodi Snowdon -  Directrice, relations avec les donateurs, Université Queen’s

Cette séance sera axée sur la production de rapports de relations avec les donateurs et mettra l’accent sur les rapports d’impact personnalisés. Suivra une discussion en groupe sur les rapports sur les fonds de dotation. Apprenez comment créer des rapports d’impact hautement personnalisés, particulièrement significatifs, des rapports qui célèbrent vos donateurs et soulignent l’impact décisif qu’ils ont sur le campus. Nous couvrirons le processus du début à la fin : établissement des critères et de l’ordre de priorité des rapports, collaboration avec les facultés et les responsables des relations avec les donateurs, produit final. Nous verrons également comment utiliser ce modèle pour la production de rapports d’impact pour de grands groupes. Il y aura ensuite une période de discussion et de questions sur la production de rapports sur les fonds de dotation. Vous êtes encouragés à apporter des échantillons de vos rapports.

Objectifs d’apprentissage :
  • Comment créer des rapports d’impact personnalisés pour les principaux donateurs
  • Quels critères considérer pour faciliter la priorisation et la gestion des rapports
  • Comment faire équipe avec les facultés et les directeurs des relations avec les donateurs dans le cadre de cette initiative

Les bons, moins bons et (oserons-nous le dire?!) mauvais côtés de la gestion des dons
Jenny Thomson - agente principale du développement, campagne annuelle, Université McMaster
Susan Wright - Directrice des services après-don et des relations avec les donateurs, Université McMaster

Parfois nos idées connaissent un grand succès. Et à l’occasion, nous nous trompons et nos efforts sont vains; il nous faut alors en tirer de précieux enseignements et passer à autre chose! Qu’il s’agisse de stratégies de campagne annuelle ou de mise en œuvre d’activités de gestion des dons visant les grands donateurs, Jenny et Susan vous feront part des enseignements qu’elles ont tirés de leurs nombreuses années d’expérience dans le domaine

Objectifs d’apprentissage :
  • Tirer des enseignements des pratiques utilisées à McMaster et repérer les occasions qui peuvent être adaptées à la taille de votre établissement
  • Reconnaître que vous n’êtes pas seuls et que toutes les idées ne sont pas nécessairement de bonnes idées!
  • Déterminer des idées nouvelles et peut-être différentes pour votre service ou unité

Tout est lié : Élaborer une stratégie globale de gestion des dons principaux
Jessica Kamphorst - directrice générale, gestion des dons, Université de Toronto

La gestion des dons transformationnels est un sport d’équipe. À l’Université de Toronto, nous sommes en train d’élaborer une nouvelle stratégie et un nouveau système pour démontrer à nos plus généreux donateurs l’impact de leurs dons et établir des relations avec eux. Pour y parvenir, il faut comprendre et équilibrer les besoins de nombreux intervenants et défendre les objectifs et les besoins de nos donateurs.

Objectifs d’apprentissage :
  • Un modèle de stratégie de gestion des dons principaux qui intègre de multiples intervenants de votre établissement
  • Quand personnaliser et quand programmatiser
  • Où les plans de gestion des dons et de fidélisation se rejoignent
  • Segmentation et priorisation dans le groupe des grands donateurs