Sommet des services de l’avancement institutionnel 2021

Les 5, 19 et 26 octobre 2021 - 13 h et 15 h du quotidien

Avec soutien par :
ANTHOLOGY Final Primary Logos NOTAG RGB Black

Le Sommet propose le même excellent programme, mais présenté en ligne. Chaque présentation sera diffusée en direct et les participants auront la possibilité de poser des questions et d’interagir avec le présentateur et les autres participants via une fonction de clavardage en direct.

Les professionnels des services de l’avancement institutionnel travaillent en partenariat avec les principaux intervenants, ce qui inclut le Bureau de l’avancement, les donateurs, la communauté et les diplômés.

Le travail de ces équipes consiste à fournir expertise et soutien dans un variété de domaines : systèmes et infrastructure, analyse opérationnelle et production de rapports, gestion et intégrité des données, gestion et recherche de donateurs potentiels, gestion des dons et mission de l’établissement dans son ensemble.

Le Sommet des services de l’avancement institutionnel réunit ces professionnels et leur permet de discuter des innovations dans leur domaine et des nouvelles façons de maximiser les ressources, de générer des gains d’efficience et de soutenir les diverses unités institutionnelles.


Nous remercions le commanditaires des programmes l’automne d’éducation du CCAE
blackbaud dp logo version 6 52x 100

Forfaits d’inscription

Membre : 
Forfait complet : 225 $ (accès à toutes les séances)
Forfait donnant accès à trois séances : 120 $ (accès à trois séances de votre choix)
Séance unique : 55 $ (accès à la séance de votre choix)

Membre potentiel :

Forfait complet : 335 $ (accès à toutes les séances)
Forfait donnant accès à trois séances : 180 $ (accès à trois séances de votre choix)
Séance unique : 75 $ accès à la séance de votre choix)

S'inscrire

Obtenez la meilleure valeur pour votre équipe! (s’applique aux membres seulement)
Profitez du forfait de groupe offert par le CCAE en inscrivant cinq membres ou plus de l’équipe de votre école et épargnez 50 $.
Pour obtenir le tarif forfait, entrez le code réduction ADServ5PLUS.
REMARQUE: le rabais s'applique uniquement au Forfait sommet complet et les membres du CCAE seulement.

Cet événement est admissible au Fonds pour l’accès à l’éducation du CCAE
Tous les membres du CCAE ont accès à un crédit de 1000 $ à appliquer à des événements du CCAE jusqu’au 30 avril 2022. Pour en savoir plus concernant le Fonds, cliquez ici.

Pour toute question, communiquez avec nous à l’adresse admin@ccaecanada.org.

Séances


Shelly Baker
Shelly Baker

David Bass
David Bass

Cara Giocomini
Cara Giocomini

Le 5 octobre à 13 h HE
La nouvelle édition du document CASE Global Reporting Standards dans le contexte canadien : Pourquoi vous devez commencer dès maintenant à utiliser ces normes

Shelly Baker, directrice, Services de l’avancement institutionnel, Université Wilfrid-Laurier
David Bass, directeur principal de la recherche, Council for Advancement and Support of Education (CASE)
Cara Giocomini, vice-présidente, Données, recherche et technologie, Council for Advancement and Support of Education (CASE)

Le document CASE Global Reporting Standards (qui s’intitulait auparavant CASE Reporting Standards and Management Guidelines) est un ensemble de normes, de lignes directrices et de définitions communes servant à rendre compte des résultats des activités de soutien à l’éducation mises en œuvre par les écoles, collèges et universités partout dans le monde. Ce document inclut 1) les normes de l’industrie sur la manière de faire rapport sur les dons à des fins de production de rapports internes et de comptabilisation des résultats des campagnes et 2) des lignes directrices de gestion qui incluent des recommandations sur les pratiques exemplaires pour la gestion de vos activités de collecte de fonds. Pour les services de l’avancement institutionnel, ces normes constituent un outil utile à des fins d’analyse comparative, de formation et de transfert de connaissances.

Les membres du groupe de travail du CASE et la rédactrice principale du supplément canadien, Shelly Baker, expliqueront pourquoi ce document est essentiel pour les services d’avancement et les professionnels du domaine, peu importe l’étape de leur carrière, et ce qu’il signifie en termes d’intention, de pratique et de tactique.

  • Développer des compétences pour interpréter et appliquer les pratiques exemplaires pour les activités de comptabilisation et de collecte de fonds de votre établissement
  • Comprendre pourquoi vous devez utiliser ces normes et ce qui s’applique spécifiquement au contexte canadien
  • Apprendre comment adapter ces normes à la taille de votre établissement et les mettre en œuvre dans votre service

Carlye Brash
Carlye Brash

Timothy Wowk
Timothy Wowk

Le 5 octobre à 15 h HE
L'initiative Briefcase Report : Impact et enseignements tirés

Carlye Brash, analyste de gestion des donateurs potentiels, Université Queen’s
Timothy Wowk, directeur, Groupe de recherche de donateurs potentiels, Université Queen’s

En septembre 2020, le Groupe de recherche en avancement de l’Université Queen’s lançait une série de trois tableaux de bord familièrement appelés « Briefcase Reports ». Ces tableaux de bord visent à aider les collecteurs de fonds de première ligne avec les fiches de mesures pour le total des demandes de dons (demandes soumises et demandes prêtes), la couverture média et la création d’ICP précis et opportuns à toutes les étapes du processus. Cette séance explorera l’impact de l’initiative Briefcase Report sur les activités de collecte de fonds à l’Université Queen’s et les leçons que nous en avons tirées.

Objectifs d’apprentissage :

  • Découvrir comment une suite novatrice de tableaux de bord peut soutenir les activités des collecteurs de fonds de première ligne;
  • Mieux comprendre l’importance d’appuyer les visualisations sur des besoins opérationnels clairement identifiés;
  • Mieux comprendre le développement des tableaux de bord et prendre connaissance des possibilités à saisir et des pièges à éviter lors la création de visualisations.

discussion session

Le 19 octobre à 13 h HE
Un « festivus pour le reste d’entre nous » : Séance de discussion

Aucun grief à partager? Pas de problème! Quand il est possible de se voir en personne, certains des meilleurs échanges se produisent autour d’un repas ou d’un café et lors d’activités sociales informelles (un petit dîner improvisé… des intéressés?)

Dans l’espace virtuel, le CCAE doit travailler un peu plus fort pour créer de tels moments. Cette séance de discussion servira à réunir les participants en petits groupes pour des discussions impromptues, informelles (et non enregistrées).

Le CCAE fournira une liste préétablie de sujets à discuter dont les participants pourront s’inspirer, mais ils pourront aussi discuter de tout sujet qu’ils estiment plus pressant d’aborder.

Les groupes seront petits (3-4 personnes) et ils changeront deux fois.

Objectifs d’apprentissage :

  • Passer du temps, en petit groupe, pour discuter de sujets importants pour VOUS!
  • Offrir des occasions de créer des réseaux et des liens entre des participants réunis en petits groupes selon le rôle, l’établissement et le lieu.
  • Vous appuyer sur vos collègues pour obtenir du soutien et partager avec eux vos défis, vos réussites et vos projets actuels.

Vous pouvez soumettre des thèmes à discuter à https://app.sli.do/event/z09x4prv


Mai Bui
Mai Bui

Le 19 octobre à 15 h HE
Laissez libre cours à vos idées : Créez des tableaux de bord pour accroître l’impact et l’accessibilité de l’analytique des collectes de fonds

Mai Bui, directrice de l’analyse des données, Université de la Colombie-Britannique

Les services d’avancement jouent un rôle important dans la capture, la génération et la gestion des données de collecte de fonds ainsi que dans l’exploitation de ces données pour soutenir les collecteurs de fonds de première ligne en leur fournissant des connaissances stratégiques. Plus le besoin d’informations tirées de données augmente, plus les équipes chargées des données et de la recherche sont susceptibles d’être inondées de demandes d’analyses, ce qui créerait un arriéré de tickets et de longs délais d’exécution. Dans certains services d’avancement, les collecteurs de fonds peuvent interroger eux-mêmes le CRM. Toutefois, l’expertise et le temps requis transforment cette information en idées exploitables qui peuvent empêcher de traiter les données de manière utile. De plus, sans directives appropriées, l’information pourrait être mal interprétée, ce qui pourrait induire le processus décisionnel en erreur. Apprendre à utiliser les outils de tableau de bord peut vous aider à créer des solutions libre-service qui permettraient à vos collègues en première ligne d’obtenir directement l’information et de l’exploiter pour orienter, inspirer et façonner les stratégies d’avancement.

Objectifs d’apprentissage :

  • Découvrir comment les outils de tableau de bord peuvent contribuer à accroître l’impact des scores, segments, indices et autres informations stratégiques contenues dans votre CRM.
  • Identifier les avantages, pour les collecteurs de fonds de première ligne, de pouvoir interagir avec les données stratégiques se rapportant à la collecte de fonds.
  • Obtenir des conseils pour adapter la conception d’un outil de tableau de bord à un groupe ciblé par vos efforts de collecte de fonds

Robert Hickman
Robert Hickman

Sarah Jordan
Sarah Jordan

Le 26 octobre à 13 h HE
Un même CRM pour l’ensemble de l’université : Risques et possibilités

Robert Hickman, architecte de processus et de données, Services d’information de l’avancement, Université York
Sarah Jordan, directrice générale, Services et opérations d’avancement, et administratrice principale, Division de l’avancement, Université York

La mise en œuvre à la grandeur de l’université d’un CRM géré par l'entreprise offre une occasion en or de créer un lac de données principal en centralisant les actifs de données de l’établissement pour le bénéfice de tous. Cette démarche présente également de nombreux risques et défis, comme travailler dans une culture d’aversion au risque, s’aligner sur le dictionnaire de données de l’entreprise et comprendre la relation entre les données et les processus reflétant la situation actuelle. En outre, elle exige un travail d’équipe interfonctionnel entre les différents services.

La mise en œuvre d’un CRM est associée à des bénéfices escomptés, à des risques et à un appétit pour le changement – Alors, pourquoi le faire, et qu’est-ce qui nous en empêche?

Selon le rapport Gartner Eight Building Blocks of CRM, « les organisations les plus efficaces assainiront leurs données clients avant d’élaborer une stratégie CRM ». La voie du succès est semée d’embûches, mais des mesures peuvent être prises pour atténuer les risques et augmenter les chances de succès. L’utilisation de données et de techniques de procédé peut faire augmenter les chances de parvenir à une solution de meilleure qualité, mais la difficulté, c’est de commencer tôt et de garder le cap.

Objectifs d’apprentissage :

  • Se préparer au changement en comprenant les données et les processus – comment savons-nous ce que nous pensons savoir?
  • Comprendre l’utilité des métadonnées et ce en quoi elles consistent exactement.
  • Comment se familiariser avec les définitions et comment les utiliser correctement.

Jody Dailey
Jody Dailey

Dominic Law
Dominic Law

Kevin MacDonell
Kevin MacDonell

Kevin Kardasz
Kevin Kardasz
Modérateur

Le 26 octobre à 15 h HE
Faire le saut vers un nouveau CRM

Jody Dailey, directrice principale, Services d’avancement, Université Ryerson
Dominic Law, directeur principal, Services d’avancement, Université Concordia
Kevin MacDonell, directeur général, Avancement, Université Dalhousie
Modérateur : Kevin Kardasz, directeur, Service de gestion informationnelle, Université d’Ottawa

Vous vous posez la question : devons-nous passer à un nouveau CRM ou conserver l’actuel encore un moment? Vous n’êtes pas les seuls. Quatre établissements, deux qui ont récemment intégré une nouvelle solution de CRM, un qui prévoit le faire et un qui a décidé de prolonger la vie du système existant, feront part de leurs points de vue sur la question. Même s’ils utilisent tous des CRM standard, ils ont fait des choix différents pour répondre à leurs besoins. Les participants découvriront les coulisses des décisions prises par ces établissements et les défis qui ont jalonné leur démarche.

Cette séance prendra la forme d’un débat avec modérateur.

Les participants auront un aperçu de la façon de :

  • Déterminer le bon moment pour passer à un nouveau CRM
  • Identifier les parties prenantes au sein des services d’avancement et de l’ensemble de la communauté institutionnelle ainsi que les implications de la décision prise
  • Relever les défis qui se posent lors de la sélection et de la mise en œuvre du produit et après le lancement

Tags: Recherche sur les donateurs actuels et potentiels, Obtention de dons, Renforcement de la relation, Gestion des bénévoles, Leadership et gestion, Éthique et reddition de comptes, Prospection, Gestion des systèmes et des données, Intégrité des données, Mégadonnées, Intelligence artificielle, Exploration et cartographie de données, Dossiers, Recherche